Screenshot-2018-5-4 Direccte BretagneChaque année, en Bretagne, on recense environ 100 cas de chutes de hauteur, graves ou mortelles au travers de “toitures” fragiles.
Ces accidents du travail surviennent car les toitures fragiles sont constituées de matériaux opaques qui ne donnent pas l’impression de fragilité (plaque de fibrociment, amiantée ou non, tôles rouillées, charpente vétuste,…) ou au travers de matériaux translucides (verres, lanterneaux,…) dont la résistance n’est plus garantie avec le temps. Plus...