21 février 2019

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Manuscrits arabes

Avec environ 1100 manuscrits arabes cotés et 700 manuscrits ou fragments non cotés, la collection de la Bulac est la seconde de France par son importance.
Les manuscrits arabes ont fait l’objet d’un premier catalogue par Abraham Danon (1857-1925), resté inédit, et qui suit un classement par matières. Abdelghani Ahmad-Bioud (1913- 1989) entreprit par la suite de réaliser un index, resté sur fiches, des manuscrits jusqu’à la cote 816. De son côté Georges Vajda (1908- 1981) a également laissé des notices dactylographiées ou manuscrites qui concernent les manuscrits 1 à 651 et complètent le travail de Danon.
Dans le fonds le plus ancien constitué à partir de 1750, les travaux d’élèves ou d’enseignants de l’Ecole, les dictionnaires et les grammaires sont nombreux et constituent une source, encore souvent méconnue et largement inexploitée pour l’histoire des Jeunes de langue puis du drogmanat et de l’Ecole des langues orientales. Les manuscrits en provenance du Maghreb forment la plus grande partie du fonds.
Parmi les collections entrées après 1874, on remarque la présence de volumes venant de l’explorateur Henri Duveyrier, du Shaykh Muhammad Ameziane ibn al-Haddad et de son fils Si Aziz, d’Alphonse Belin (1879), de Jules Thonnelier (1881), de Soliman El Harairi (1885) ou de Danon lui-même. Plus...

Posté par pcassuto à 23:58 - - Permalien [#]


Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Manuscrits persans

Les fonds de manuscrits persans de l’ancienne Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) sont liés très étroitement à l’histoire de l’École des Jeunes de langues puis de l’École des langues orientales, avec un certain nombre de volumes déjà présents à Louis le Grand au XVIIIème siècle. Ils témoignent de l’activité des drogmans dans l’Empire ottoman et en Perse et de la vie des « échelles » françaises. Ce sont aussi des documents qui permettent de suivre comment se sont développés l’enseignement et la connaissance des langues turque et persane en France, de même que l’étude de la littérature orientale. Plus...

Posté par pcassuto à 23:56 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Manuscrits turcs ottomans

Les fonds de manuscrits turcs de l’ancienne Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) sont liés très étroitement à l’histoire de l’École des Jeunes de langues puis de l’École des langues orientales, avec un certain nombre de volumes déjà présents à Louis le Grand au XVIIIème siècle. Ils témoignent de l’activité des drogmans dans l’Empire ottoman et en Perse et de la vie des « échelles » françaises. Ce sont aussi des documents qui permettent de suivre comment se sont développés l’enseignement et la connaissance des langues turque et persane en France, de même que l’étude de la littérature orientale.
Il y a actuellement 208 cotes dans le fonds des manuscrits turcs.
La présence de documents d’archives de types divers parmi ces manuscrits s’explique bien si l’on se souvient de l’importance, en vue d’une carrière de secrétaire ou de drogman, surtout dans l’Empire ottoman, de l’apprentissage de l’art de rédiger des documents officiels. Par ailleurs les textes littéraires présents sont ceux qui étaient étudiés par les professeurs de l’École pour donner une « culture orientale » à leurs élèves. Bien des vocations d’érudits et de savants étaient en germe avec la découverte de ces textes sur les bancs de l’École. Plus...

Posté par pcassuto à 23:55 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Domaine chinois

Le domaine chinois (Asie) englobe la Chine continentale et Taïwan dans leur diversité culturelle et linguistique. Le mandarin compte 867 millions de locuteurs et 66 millions de personnes parlent le cantonais.
Composé de 70 000 ouvrages et de 178 revues vivantes, ce domaine est constitué de la réunion de quatre fonds issus de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO), de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO), du Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et de l'UFR des Langues et Civilisations de l'Asie orientale (LCAO) de l'université Paris Diderot.
Il se constitue dès la création, en 1843, d’une chaire de chinois à l’École des langues orientales. Cet enseignement, qui répondait aux besoins pratiques de la diplomatie et du commerce français en Chine, se reflète dans la composition des fonds : dictionnaires et manuels, textes utiles à l’étude de la langue et de la civilisation chinoises. Son essor est tributaire des convulsions politiques chinoises. Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1970 que l'accroissement du fonds devient constant en s’ouvrant aux sciences humaines et sociales afin d’épouser les tendances nouvelles de la recherche. Plus...

Posté par pcassuto à 23:53 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Manuscrits naxi

Parmi ses trésors, la BULAC conserve une petite vingtaine de manuscrits très mal connus, rédigés dans une écriture tout à fait surprenante, le naxi « dongba ». Cette écriture a la particularité d’être la seule écriture pictographique encore utilisée à l’heure actuelle. Probablement antérieure au XIe siècle, elle est employée pour coucher par écrit les mythes et légendes de la culture naxi intimement liés à la religion dongba, dont cette écriture porte le nom. Elle est secondée par un syllabaire, dont la graphie est doublement influencée par les caractères yi [1] et chinois, qui sert principalement à transcrire les mantras (formules magiques) ou à annoter les manuscrits pictographiques. La BULAC en conserve deux exemples. Le nom de ce syllabaire, « geba », fait référence dans la langue naxi aux disciples du fondateur de la religion dongba.
Cette religion est principalement pratiquée par le peuple naxi 纳西, l’une des cinquante-cinq minorités de Chine. Ses quelques 300 000 ressortissants se répartissent entre les provinces du Yunnan (en particulier dans la préfecture de Lijiang 丽江), du Sichuan et du Tibet. Apparentés aux Qiang 羌, ethnie nomade, les Naxi se sédentarisent sous la dynastie des Han  (206 av. J.-C.-220 ap. J.-C.) et assimilent les coutumes et croyances locales, empreintes de shamanisme et d’animisme. Ils intègrent par la suite des influences extérieures, en particulier celle de la branche Bön du bouddhisme tibétain, donnant naissance à une religion syncrétiste qui tient son nom du terme utilisé dans la langue naxi pour désigner les prêtres de la communauté [2].
Pour simplifier, l’écriture naxi « dongba » se partage entre des caractères pictographiques, représentant concrètement l’objet désigné, et des caractères phonétiques, lorsqu’une idée abstraite impossible à illustrer de manière figurative est représentée par un ou plusieurs caractères homophones, selon le procédé bien connu du rébus. Il faut donc connaître intimement les mythes et légendes consignés dans les manuscrits pour parvenir à les lire, car un certain nombre de mots impossibles à illustrer sont omis et reconstitués de mémoire à l’oral ou bien devinés sous une forme proche du rébus. En effet, les textes naxi servent essentiellement d’appui mnémotechnique aux prêtres dongba lors des danses et récitations rituelles qui ponctuent les cérémonies religieuses. Pour cette raison, les prêtres dongba, détenteurs des mythes et légendes naxi, sont traditionnellement les seuls initiés de cette écriture dont ils se transmettent la maîtrise et les instruments de père en fils. Plus...

Posté par pcassuto à 23:52 - - Permalien [#]


Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Domaine arabe

Le domaine arabe constitue un des fonds les plus anciens de la bibliothèque et les plus riches de France. Il s’étend sur un espace géographique compris entre l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient et compte une vingtaine de pays. On estime à 440 millions le nombre de locuteurs dans le monde.
Ce secteur compte plus de 60 000 ouvrages et plus de 167 revues. Il est issu des collections de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO). Un fonds ancien se trouve dans la Réserve.
Cet ensemble est constitué de documents en langue arabe et dans ses variantes dialectales appartenant toutes au groupe des langues sémitiques.
La bibliothèque se dote de manuels de langues, de traductions de textes classiques ainsi que de récits de voyages dès la création de la chaire d’arabe en 1796 à l’École des langues orientales.
L’essor de ce fonds s’affirme au XIXe siècle sous l’impulsion des grands arabisants alors titulaires de la chaire d'arabe comme Antoine Silvestre de Sacy (1758-1838), Armand Pierre Caussin de Perceval (1795-1871) ou Joseph Reinaud (1795-1867). Son expansion se poursuit après la Seconde Guerre mondiale.
La rareté de certains documents et la diversité des disciplines, tant dans les études anciennes et classiques que dans les études modernes et contemporaines, font du domaine arabe de la BULAC un des fonds les plus riches de France.
Les collections en magasins : 48 500 volumes communicables, dont les revues de plus de 10 ans. Plus...

Posté par pcassuto à 23:50 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Domaine persan

Le domaine persan s’étend sur un espace situé entre le Moyen-Orient et l'Asie centrale et couvre l'Iran, l'Afghanistan, le Tadjikistan, ainsi que le Kurdistan, l’Azerbaïdjan du Sud et le Baloutchistan. Il concerne 4 langues : le persan, le kurde, le pashto et le tadjik appartenant toutes au groupe des langues indo-iraniennes.
Il compte 43 000 ouvrages et 487 revues issus de la réunion de deux fonds provenant de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) et de la Bibliothèque James Darmesteter de l'Institut d'études iraniennes (IEI) de l'université Sorbonne Nouvelle, qui jusqu'à son intégration dans la BULAC était gérée par l'UMR Mondes iranien et indien.
La bibliothèque de l'École se dote de manuels de langues, de traductions de textes classiques ainsi que de récits de voyages dès la création de la chaire de persan en 1796 à l’École des langues orientales. Le fonds croît sous l’impulsion des grands iranisants alors titulaires de la chaire persane comme Louis-Mathieu Langlès (1763-1824), Antoine-Léonard de Chézy (1775-1832) ou Charles Henri Auguste Scheffer (1830-1898), avant de connaître un véritable essor après la Seconde Guerre mondiale.
Créée en 1947 et destinée à un public de chercheurs, la Bibliothèque James Darmesteter de l'Institut d'études iraniennes possède des collections plus particulièrement orientées vers les langues anciennes, la littérature classique et l’histoire ancienne, moderne et contemporaine. Ces ouvrages, dont la moitié sont en langue persane, concernent le monde persanophone au sens large : Iran, Afghanistan et Tadjikistan. Plus...

Posté par pcassuto à 23:48 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Moyen-Orient, Maghreb, Asie centrale

Il s’agit de la partie la plus ancienne de la bibliothèque. Ces fonds regroupent les documents sur l’Afrique du Nord, arabe et berbère, le Moyen-Orient, ainsi que les mondes iraniens et turcs dans toute leur diversité. Outre une collection unique d’ouvrages écrits dans les différentes langues de ces régions, la bibliothèque possède de riches fonds sur les voyages, la géographie, l’histoire, la religion, les relations diplomatiques et l’économie. Plus...

Posté par pcassuto à 23:47 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Domaine turcique

Le domaine turcique s’étend sur un espace situé entre le Moyen-Orient et l'Asie centrale et couvre la Turquie, le Kirghizistan, le Kazakhstan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan et l'Azerbaïdjan. Il est composé de 4 langues : le turc, le kirghiz, le kazakh et le turkmène, appartenant au groupe des langues altaïques.
Ce domaine, composé de 34 000 ouvrages et de 78 revues, est constitué de la réunion de deux fonds issus de la Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales (BIULO) et de la Bibliothèque Jean Deny – Études turques de l’université Sorbonne Nouvelle.
La bibliothèque de l’École se dote de manuels de langues, de traductions de textes classiques et de récits de voyages dès la création de la chaire de turc en 1795 à l’École des langues orientales. Le fonds croît sous l’impulsion de grands "turcisants" comme Jean-Michel de Venture de Paradis (1739-1799), Pierre Amédée Jaubert (1779-1847), Charles Barbier de Meynard (1826-1908) et Jean Deny (1879-1963). Mais celui-ci connaît son véritable essor après la Seconde Guerre mondiale. Plus...

Posté par pcassuto à 23:45 - - Permalien [#]

Bina - Collections patrimoniales numérisées de la BULAC - Asie - Parcourir les 16 documents

多萨阿土和都哲休姆的故事
Date incertaine (probablement 1857 d'après la page de couverture)
Produit à 俄亚乡 Eya xiang (Sichuan)
Don de Jacques Bacot
MS.CHI.NAXI.20

丢弃所有不洁的东西

Date incertaine (XIXe s.)
Probablement produit à 三坝乡 Sanban xiang (canton de Sanba, Yunnan)
Classique décrivant les rituels pour chasser les esprits et choses impurs
Don de Jacques Bacot
MS.CHI.NAXI.19

哲白四兄弟的故事

Date incertaine (XIXe s.)
Probablement produit à 三坝乡 Sanban xiang (canton de Sanba, Yunnan)

Ce classique est récité à l'occasion d'importants rituels d'expulsion des démons
Don de Jacques Bacot
MS.CHI.NAXI.18

开卷经
Kai juan jing

Date incertaine (XIXe s.)
Produit à 丽江市 Lijiang shi (Yunnan)
Classique d'incantation usuellement chanté en ouverture des rituels, ce manuscrit raconte l'initiation de l'homme aux rituels d'offrande et d'adoration de la Nature
MS.CHI.NAXI.16

请众神下凡

Date incertaine (XIXe s.)
Produit à 丽江市 Lijiang shi (Yunnan)
Ce manuscrit décrit les rituels à accomplir pour attirer les bénédictions des divinités
MS.CHI.NAXI.15

祭畜神-献牲-献饭

Date incertaine (probablement 1878 d'après le colophon)
Produit à 俄亚乡 Eya xiang (Sichuan)
Ce manuscrit décrit les sacrifices aux démons divinités "Nuo" de la richesse et du bonheur
MS.CHI.NAXI.14

端鬼的来历与驱逐

Date incertaine (XIXe s.)
Produit à 俄亚乡 Eya xiang (Sichuan)
Ce manuscrit décrit l'origine des démons et les rituels nécessaires à leur expulsion
Don de Jacques Bacot
MS.CHI.NAXI.13

清除鬼设的障碍
Qing chu gui she de zhang ai

Date incertaine (probablement 1830 ou 1890 d'après le colophon)
Produit à 白地村 Baidi cun (Yunnan)
Ce manuscrit fait partie d’un poème épique classé au patrimoine immatériel chinois, narrant la lutte de deux antiques clans naxi : les Dong…
MS.CHI.NAXI.12

向殉情鬼献食

10 p.
Date incertaine (XIXe siècle)
Produit à 白地村 Baidi cun (Yunnan)
Ce manuscrit décrit les rituels et offrandes qui permettent d'attirer l'aide des démons du suicide par amour
Don de Jacques Bacot
MS.CHI.NAXI.11

送殉情鬼

Date incertaine (XIXe siècle)
Produit à 三坝乡 Sanban xiang (canton de Sanba, Yunnan)
Ce manuscrit décrit le rituel à accomplir lors d'un suicide par amour afin de permettre à l'âme des amants suicidés de monter aux cieux
MS.CHI.NAXI.10

从九个蛋窝生出的毒鬼、仄鬼、端鬼之来历

Date incertaine (XIXe siècle)
Probablement produit à 白地村 Baidi cun (Yunnan) ou 俄亚乡 Eya xiang (Sichuan)
Ce manuscrit raconte l'origine des démons Du, Ze et Duan (transcription pin yin), nés d'un nid de neuf oeufs
Don Prince Henri…
MS.CHI.NAXI.9

秽气的来历

Date incertaine (XIXe siècle)
Produit à 三坝乡 Sanban xiang (canton de Sanba, Yunnan)
Ce manuscrit déroule 9 contes qui narrent l'origine des esprits impurs et décrit le rituel permettant de repousser ces esprits
Don Prince Henri d'Orléans
MS.CHI.NAXI.8

把怪异的东西驱逐出去

Date incertaine (XIXe siècle)
Produit à 俄亚乡 Eya xiang (Sichuan)
Ce classique raconte l'histoire de la déesse "Nigeduwa" (transcription pinyin), de son fils "Nisashule" et de son meurtrier "Dusagate"
Il est récité lors d'un rituel de…
MS.CHI.NAXI.7

压德鬼的咒语经书
Ya de gui de zhou yu jing shu

Date incertaine (XIXe)
Produit à 丽江市 Lijiang shi (Yunnan)
Ce classique liste les noms de Dieux à incanter ainsi que les noms des Démons que chaque divinité aide à chasser.
Don de Jacques Bacot
MS.CHI.NAXI.6

L'enseignement supérieur de l'écriture est contenu dans ce livre (titre traduit par Jacques Bacot)

Date incertaine (XIXe)
Produit en Chine (Sichuan ou Yunnan)
Glossaire de caractères dongba et geba, avec la transcription latine par Jacques Bacot
Don de Jacques Bacot
Fac-sim. de la 1ère de couv. et 3 pages dans J. Bacot, Les Mo-So, planches XXVII…
MS.CHI.NAXI.5

Manuscrit geba

Date incertaine (XIXe)
Produit en Chine (Sichuan ou Yunnan)
Dharanis en caractères geba
Il s'agit d'une formule magique, transcrite phonétiquement en caractères geba dont le sens a été perdu. De telles formules magiques étaient incantées…
MS.CHI.NAXI.2. Plus...

Posté par pcassuto à 23:33 - - Permalien [#]