23 février 2019

La formation et l'emploi au féminin - Les femmes dans la vie publique

La vie publique en France reste encore trop uniformément masculine. Selon le CSA (chiffres 2017) 38 % seulement des experts ou invités politiques sont des femmes à la radio et à la télé.
Nombreuses encore sont les conférences où les femmes sont absentes des panels. Et il se constitue encore des « hauts comités » sans une seule femme.
Côté vie associative, environ 40 % des femmes sont adhérentes d'au moins une association en France, un taux inférieur à celui des hommes qui sont environ 50 %. Moins de 30 % des femmes sont bénévoles dans une association ou un autre type d'organisme, alors que les hommes sont 35 %. Un tiers des présidents d'associations sont des femmes. Elles dirigent plus fréquemment des associations culturelles.
Aux élections, le peuple français est représenté par près de 80 % d'hommes, alors que les femmes représentent 53 % de l'électorat. Même si des progrès considérables ont été accomplis, la parité est donc loin d'être atteinte dans le monde de la politique : seulement 39 % de femmes sont aujourd'hui députées et 31 % sénatrices.
Depuis le 23 juillet 2008, il est pourtant inscrit dans la Constitution française (article 1) que "La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales".
Malgré les réformes législatives (plusieurs textes ont été adoptés pour favoriser la place des femmes dans la vie politique), les femmes restent encore minoritaires parmi les élus. Car si la loi sur la parité a permis de faire élire beaucoup plus de femmes dans les conseils municipaux (40,3 %) et régionaux (48 % de femmes), les femmes n'ont pas forcément accédé à des fonctions de responsabilité locale (seulement 16 % des maires).
Dans les conseils régionaux, les résultats sont pour l'instant décevants (17,60 % des présidents de conseils régionaux sont des femmes). À l'échelon national, malgré une augmentation de la représentation des femmes, on ne compte encore que 27 % de femmes à l'Assemblée nationale et 25 % au Sénat. Enfin au Parlement européen, on compte 36 % de femmes députées. À noter : avec 43,2 % de femmes, la France fait mieux que la moyenne européenne (36 %).
Selon les chiffres annuels de l’INSEE (Tableaux de l’économie française 20147), au niveau international, la France passe de la 36e place en juin 2012 à la 63e en septembre 2016 en termes de part des femmes dans la chambre basse du Parlement. Avec 26 % de femmes à l’Assemblée nationale, la France est loin derrière la tête du classement : le Rwanda (64 %). Plus...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]