Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Formation Continue du Supérieur
4 septembre 2018

Défi métiers - Système français de certification - La construction de la certification

Une fois l’opportunité de créer une certification reconnue, la CPC, la Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNE), ou tout autre organisme certificateur s’engage dans la construction des référentiels. Trois référentiels sont requis : le référentiel d’activités, le référentiel de compétences et le référentiel de validation. Selon les certificateurs, ils prennent le nom de Rap (Référentiel des activités professionnelles) ou de Reac (Référentiel d’emploi, d’activités et de compétences).

  • Le référentiel d’activités décrit l’ensemble des activités constitutives du métier. Il peut provenir d’une source externe comme le "ROME" de Pôle emploi ;
  • Le référentiel des compétences décrit les compétences requises pour exercer une tâche décrite dans le référentiel d’activités ;
  • Le référentiel de validation décrit la démarche de validation, le processus de vérification de la certification, les épreuves.

Avec la loi du 17 janvier 2002, la prise en compte de la VAE comme dispositif de validation est devenue une exigence pour l’enregistrement au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Aucune certification ne sera enregistrée si le certificateur ne s’engage pas à en permettre l’accès par la VAE, sauf pour les professions réglementées. Plus...

Commentaires
Newsletter
49 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 2 789 333
Formation Continue du Supérieur
Archives