La certification professionnelle est la reconnaissance par une autorité légitime d’une qualification ou d’un savoir-faire dans un domaine professionnel défini. Elle s’acquiert par la formation initiale, la formation professionnelle continue, l’apprentissage, ou par la Validation des acquis de l’expérience (VAE). Elle atteste que son titulaire maîtrise les compétences et connaissances permettant l’exercice d’activités professionnelles.
Les certifications incluent les diplômes, les titres et les certificats de qualification professionnelle (CQP). Elles doivent mentionner l’organisme qui les délivre, son cachet, sa qualité, l’intitulé de la certification obtenue, le nom du titulaire, la date et le lieu d’obtention.
Il existe trois grands types de certifications :

  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés au nom de l’Etat, sous la responsabilité de six ministères chargés : des Affaires sociales et de la Santé  ; de l'Agriculture ; de la Culture ; de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur ; de l'Emploi ; de la Jeunesse et des Sports.
  • Les diplômes et titres à finalité professionnelle délivrés par des organismes en leur nom propre : Chambres de commerce et d’industrie (CCI) ou des Chambres de métiers et de l'artisanat (CMA) ; organismes de formation publics, privés ou associatifs ; certains ministères (Défense, etc.) ; instituts nationaux liés à des secteurs professionnels (transports, tourisme, etc.) ;
  • Les certificats de qualification professionnelle (CQP) délivrés par les branches professionnelles en leur nom propre. Ils répondent à des besoins de qualification spécifiques repérés par les branches.

L’Union européenne, dans sa volonté de développer le marché européen de l’emploi et la libre circulation des travailleurs, s’est penchée sur la question de la certification : la recommandation du Parlement et du Conseil européens a établi le Cadre européen des certifications (CEC) pour l’apprentissage en 2008. Les Etats membres ont été invités à établir des liens entre les systèmes de certification nationaux et le CEC afin de faciliter la comparaison des certifications délivrées par les différents systèmes européens d’éducation et de formation. Ce cadre est commun à l’enseignement supérieur et à la formation professionnelle. Le cœur du CEC comprend huit niveaux de référence. Plus...