Campus France logo

La France, signataire du protocole de Kyoto, a présidé la Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11) avec l’objectif obtenu de parvenir à un accord international de maintien du réchauffement mondial en deçà de 2°C (174 parties sur 197 ont ratié l'Accord de Paris). Elle participe à la mise en oeuvre des objectifs du développement durable 2030 des Nations Unies avec trois priorités :assurer la sécurité alimentaire et une agriculture durable, promouvoir les infrastructures résilientes, une industrialisation durable et l'innovation, ainsi que conserver et exploiter durablement les océans, les mers et les ressources marines.Depuis 2012, le plan d'action agro-écologique vise à réduire la consommation d'intrants, à préserver les ressources naturelles et à renforcer la durabilité des exploitations.
Le Plan climat de la France a été initié en 2017 pour lutter contre le changement climatique, an qu'il change d’échelle et devienne irréversible. Il comporte une série de mesures innovantes et ambitieuses pour ancrer les objectifs de l’Accord de Paris dans l’action publique et associer tous les acteurs à ce combat planétaire. La France accélère ainsi son engagement pour réussir la transition énergétique et climatique sur son territoire, dans l’Union Européenne et sur le plan international.
La France a augmenté également de 4 Mds€ les financements en faveur du développement durable d’ici 2020, dont 2 milliards seront consacrés aux défis climatiques. Parallèlement, 400 M€ supplémentaires seront alloués aux pays les plus fragiles sous forme de dons bilatéraux. Plus...