Alors que l'Assemblée nationale se prépare à examiner en séance publique, à compter du 30 mai, le projet de loi portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (Elan), le Défenseur des droits rend un avis circonstancié d'une trentaine de pages sur le texte, "dans la continuité de son action dans le domaine du logement et des positions inscrites dans ses décisions-cadres et avis, mais également dans les guides et études qu'il diffuse". Plus...