La Commission a recommandé, mercredi 23 mai, la clôture de la procédure pour "déficit excessif" visant la France depuis 2009. Une décision qui s'inscrit dans ses traditionnelles recommandations par pays qui tombent chaque année au mois de mai dans le cadre du "Semestre européen" instauré en 2011. La France se voit ainsi récompensée après être revenue dans les clous budgétaires, avec un déficit sous la barre des 3% du PIB, à 2,6%, en 2017. Plus...