Nouvel épisode dans le feuilleton qui oppose la mairie de Bayonne et l'Etat sur l'utilisation de l'eusko, monnaie complémentaire locale : la cour d'appel administrative de Bordeaux a rendu sa décision le 4 mai 2018. Verdict : la ville ne peut utiliser autre chose que la monnaie nationale pour régler ses dépenses. Plus...