Avec un taux d’accès à la formation de 48 %, les salariés des entreprises françaises se situent au-dessus de la moyenne européenne, à la 10è place sur 29*.
Ce taux a progressé de 3 points depuis la dernière édition de l’enquête CVTS.
Aux côtés de pays du nord de l’Europe, traditionnellement très formateurs (Suède, Norvège, Belgique), l’Espagne, la République Tchèque, la Slovaquie et la Slovénie ont en commun des taux d’accès supérieur à 50 %.

Sur le site du CEREQ