Le rapport de Sylvie Brunet « pour le développement de l’apprentissage » (à lire ici), remis le 30 janvier 2018 au gouvernement, comporte des préconisations relatives à l’offre de formation et de certification.
Parmi celles-ci, la nécessité de revoir les diplômes tous les 5 ans et de découper les référentiels en « blocs de compétences ». En quoi consistent t’ils ? Comment s’opère le découpage ? Et quel est leur intérêt pour les individus ?

Accéder aux liens