Privilégier la formation des salariés les moins qualifiés est une préoccupation constante des Fongecif. A l'entrée en formation, parmi les bénéficiaires sortis de formation en 2014 et 2015, 41 % ont un niveau CAP/BEP (niveau V) ou sont non diplômés (niveau VI). Au global, 71 % avaient au maximum un niveau bac.
La proportion de femmes accédant à la formation est la même que celle des hommes. Les femmes sont plus diplômées puisque les deux tiers d'entre elles ont au moins le bac contre seulement la moitié des hommes. Avant la formation, elles occupent plus souvent des postes d'employés, tandis que les hommes sont plus souvent ouvriers.
Les bénéficiaires de formation ont en moyenne 36 ans et une durée de vie active de 15 ans.
Dans les 5 années qui ont précédées sa formation, un bénéficiaire sur quatre a bénéficié d'un bilan de compétences (financé ou non par un Fongecif). 4 % ont effectué une démarche de validation des acquis de leur expérience (VAE). Plus...