Un arrêté du 8 décembre 2017 présente les niveaux de qualification permettant de déterminer les mesures de compensation auxquelles peuvent être soumis les ressortissants des Etats membres de l'Union européenne qui sollicitent l'exercice d'une profession de santé en France. 
Consulter l’arrêté du 8 décembre 2017