Les entreprises qui conservent longtemps leurs salariés ou qui privilégient la formation pour qu'ils rebondissent au plus vite lors de rupture de contrat ou de fin de missions seront les moins taxées.
Source : http://www.gref-bretagne.com/Actualites/Revue-de-presse/Reforme-de-l-assurance-chomage.-Vers-un-taux-de-cotisation-patronal-variable-sur-les-contrats-courts