11 septembre 2017

La demande de VAE - Guyane

Que doit faire le candidat à la VAE ?
Avant d'entamer la procédure de validation, le candidat doit préciser son projet et choisir la certification correspondant à son expérience.
  • Si le candidat sait précisément quel type de certification il veut obtenir, il peut s'adresser directement à l'autorité qui le délivre.
  • S'il ne sait pas quelle certification est visée, il peut s'adresser au CRIEV.
  1. Le candidat adresse sa demande de VAE à l'autorité ou à l'organisme qui délivre la certification visée. La demande doit être accompagnée d'un dossier qui comporte notamment les documents justificatifs des expériences acquises ou de leur durée. L'obtention d'un titre ou d'un diplôme n'a rien d'automatique : des procédures propres à chaque service valideur permettent d'évaluer les compétences professionnelles du candidat, le candidat peut être accompagné dans la constitution de son dossier pour l'aider à décrire les activités qu'il a exercées et les mettre en relation avec celles exigées par le référentiel de la certification visée.
    Le nombre de demandes de VAE est limité , au cours de la même année civile, à une seule demande pour une même certification et à trois demandes pour des diplômes différents ( et pour l'enseignement supérieur, auprès d'un seul établissement )

  2. La demande est soumise à un jury officiel.Ce dernier s'assure que les acquis présentés par le candidat correspondent aux compétences, aptitudes et connaissances exigées pour la délivrance de la certification visée. Le jury évalue sur dossier ou par mise en situation, selon des modalités fixées par chaque service valideur. Un entretien avec le jury est possible, à la demande du candidat ou à celle du jury. Il est obligatoire pour les diplômes de l'enseignement supérieur. La composition du jury diffère selon l'objet de la demande de VAE mais il doit comprendre des professionnels, avec une présence, avec une présence équilibrée d'hommes et de femmes.

  3. La validation des acquis peut  être totale ou partielle. Si la validation,le jury décide de l'attribution du titre, diplôme ou certificat visé. Si elle est partielle, le jury indique au candidat les connaissances, aptitudes et compétences devant faire l'objet d'une évaluation complémentaire pour obtenir la totalité de la certification visée. Le candidat dispose d'un délai de 5 ans pour compléter ses acquis par l'expérience ou la formation et demander au jury une évaluation complémentaire. Pour les diplômes de l'enseignement, les unités constitutives du diplôme accordées au candidat sont acquises définitivement. La décision du jury est souveraine et non contestable. Plus...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]