En France, un cadre législatif et réglementaire très précis organise le droit à la formation professionnelle continue.
Le système français donne aux salariés et aux demandeurs d’emploi des droits en matière de formation continue.
Quelque soit l’année de référence, environ 94% de ces organismes appartiennent au secteur privé.
Les organismes du secteur privé réalisent entre 76 et 82 % du chiffre d’affaire de la formation continue.
Ce sont les pouvoirs publics (Conseil Régional notamment) qui financent majoritairement la formation professionnelle continue.
Plus de 50 000 de stagiaires (salariés et demandeurs d'emploi) sont formés chaque année par ces organismes de formation. » en savoir +. Plus...