La chaire se donne cinq ans pour intégrer les modèles de la prévention en santé dans le calcul économique des acteurs de l’assurance. La prévention n’est certes pas un sujet nouveau pour la profession, mais la question de la rentabilité et de l’intérêt économique revient souvent dans le débat, auquel la chaire veut apporter une réponse scientifique. Les initiateurs de Prévent’Horizon attirent en effet l’attention sur le paradoxe qui veut que la France affiche à la fois des dépenses de santé parmi les plus élevées de l’OCDE (12% du PIB) et une espérance de vie sans incapacité très inférieure à la moyenne européenne ainsi qu’une mortalité précoce évitable très élevée. Plus...