06 juillet 2017

Maintien dans l'emploi et reconversion

La survenue d'un handicap peut obliger la personne handicapée à demander un aménagement de son poste, voire à changer de profession et à envisager une nouvelle formation. Ceci est valable dans le secteur privé comme dans la fonction publique. Il faut noter qu'à  l’Education Nationale et à l’Enseignement Supérieur parmi  de , 30% les agents handicapésle sont au moment du recrutement, et 70% le deviennent au cours de leur carrière.
Il s’agit donc de revoir la manière de travailler au sein de l’établissement pour garder un équilibre professionnel et personnel et continuer à s’épanouir dans son travail sans que le handicap ne soit un obstacle à la carrière.

Posté par pcassuto à 15:47 - - Permalien [#]


Travailler dans l'Éducation nationale

Pour être enseignant, des conditions particulières d'aptitude sont définies mais aucune personne ne peut être écartée en raison de son handicap. Une personne handicapée peut concourir ou candidater à un recrutement par voie contractuelle si ce handicap a été reconnu compatible avec l'emploi postulé. Le Ministère de l’Éducation Nationale met en ligne chaque année la liste des postes à pourvoir.
Votre projet personnel et professionnel vous a orienté vers la formation de votre choix et vous souhaitez postuler à un emploi par la voie contractuelle, ou vous présenter aux concours d’enseignement. Vous pouvez faire les deux. Nous vous recommandons d’obtenir la R.Q.T.H. au préalable quel que soit votre choix. Plus...

Posté par pcassuto à 15:46 - - Permalien [#]

Travailler dans le secteur privé

Dans le secteur privé, comme dans la fonction publique, l'accès à tout emploi est ouvert aux personnes handicapées, sans discrimination et l'employeur va avant tout recruter une personne qui puisse apporter une compétence et des qualités professionnelles à l'entreprise. Afin de garantir le respect d'égalité de traitement à l'égard des travailleurs handicapés, les entreprises doivent prendre les mesures appropriées pour vous permettre d'accéder à un emploi (avec aménagement si besoin) ou de conserver votre emploi correspondant à votre qualification, ou pour qu'une formation adaptée à vos besoins vous soit dispensée.

Posté par pcassuto à 15:45 - - Permalien [#]

Travailler dans la fonction publique

L’État, les collectivités locales et les établissements publics hospitaliers sont tenus d'employer 6% de travailleurs handicapés dès lors qu'ils occupent plus de vingt agents. Vous pouvez, en tant que personne handicapée, bénéficier de deux voies d’accès à la fonction publique.

Le recrutement par concours
Ce recrutement s’effectue selon les modalités de droit commun par inscription directe auprès de chaque service organisateur de concours.
Aucune condition de limite d’âge ne peut vous être opposée.
Vous pouvez bénéficier d’aménagements particuliers des épreuves du concours en fonction de la nature de votre handicap ou du degré de votre invalidité. À cet effet, vous devez solliciter ces aménagements dans votre dossier d’inscription et produire un certificat médical délivré par le médecin agréé de l’administration, lequel déterminera le ou les aménagements particuliers dont vous avez besoin. La liste des médecins agréés est disponible auprès de la préfecture de votre département de résidence.

Le recrutement par contrat donnant vocation à titularisation ou voie contractuelle
Le recrutement par la voie contractuelle est une possibilité supplémentaire qui est ouverte aux non-enseignants, quel que soit la gravité du handicap. Elle donne satisfaction quand il y a rencontre entre le projet d'une personne et le besoin de l'administration.
Modalités de recrutement
Vous pouvez être recruté(e) sous contrat, renouvelable une fois, sur des emplois publics de catégorie A, B et C.
La durée du contrat est équivalente à la période de stage effectuée, pour le même emploi, par un(e) lauréat(e) de concours (le plus souvent un an). Vous êtes alors engagé(e) sur un emploi de titulaire, après examen de votre dossier de candidature. Ce dossier de candidature doit notamment comporter l’attestation de R.Q.T.H. ou tout autre document permettant d’établir votre appartenance à l’une des catégories concernées par l’obligation d’emploi. Plus...

Posté par pcassuto à 15:43 - - Permalien [#]

L'obligation d'emploi

En France, tout employeur du secteur privé et tout établissement public à caractère industriel et commercial occupant 20 salariés ou plus, doit employer des travailleurs handicapés, à hauteur de 6 %  de son effectif salarié.
Cette obligation d’emploi s’applique également aux personnes handicapées dans la fonction publique selon des modalités particulières fixées par le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).
L’Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (Agefiph) définit les modalités pour le secteur privé.
Bénéficient de l'obligation d'emploi et peuvent être recrutés par la voie contractuelle :

  • Les travailleurs handicapés ayant obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (R.Q.T.H.) délivrée par la commission des droits et de l'autonomie (C.D.A.P.H.)
  • Les victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente au moins égale à 10% et titulaires d'une rente attribuée au titre du régime général de sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire ;
  • Les titulaires d'une pension d'invalidité attribuée au titre du régime général de sécurité sociale, de tout autre régime de protection sociale obligatoire ou au titre des dispositions régissant les agents publics à condition que l'invalidité des intéressés réduise au moins des deux tiers leur capacité de travail ou de gain;
  • Les invalides de guerre titulaires d' une pension militaire d'invalidité en raison de blessures reçues ou de maladies contractées ou aggravées dans le cadre du service au cours des guerres ou des expéditions déclarées campagnes de guerre par l' autorité compétente ;
  • Les victimes civiles de la guerre ;
  • Les sapeurs pompiers volontaires victimes d'un accident ou atteints d'une maladie contractée en service ou à l'occasion du service ;
  • Les victimes d'un acte de terrorisme ;
  • Les personnes qui, soumises à un statut législatif ou réglementaire, dans le cadre de leurs fonctions professionnelles au service de la collectivité ou de leurs fonctions électives au sens du code électoral, ont subi une atteinte à leur intégrité physique, ont contracté ou ont vu s'aggraver une maladie en service ou à l'occasion du service et se trouvent de ce fait dans l'incapacité permanente de poursuivre leur activité professionnelle ;
  • Les personnes qui, exposant leur vie, à titre habituel ou non, ont contribué à une mission d'assistance à personne en danger et ont subi une atteinte à leur intégrité physique ou ont contracté ou ont vu s'aggraver une maladie lors de cette mission, se trouvent de ce fait dans l'incapacité permanente de poursuivre leur activité professionnelle ;
  • Les titulaires d'une allocation ou d'une rente d'invalidité attribuée dans les conditions définies par la loi n° 91-1389 du 31 décembre 1991 relative à la protection sociale des sapeurs-pompiers volontaires en cas d'accident survenu ou de maladie contractée en service;
  • Les titulaires de la carte d'invalidité délivrée par la commission des droits et de l'autonomie, dès lors qu'elle constate un pourcentage d'incapacité permanente d'au moins 80 % ou lorsque la personne a été classée 3e catégorie de la pension d'invalidité de la sécurité sociale ;
  • Les titulaires de l'allocation aux adultes handicapés.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (R.Q.T.H.)
Pour faire valoir vos droits et bénéficier des aménagements nécessaires et des nouvelles mesures
Il est important de demander à la M.D.P.H. la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) qui est délivrée pour de nombreuses maladies et limitations, y compris pour des personnes ayant déjà le statut de fonctionnaire.
La R.Q.T.H. doit être demandée auprès de la Commission des Droits et de l'Autonomie à la Maison Départementale des Personnes Handicapées.
Vous pouvez également y faire déterminer votre taux d'incapacité et obtenir une carte d'invalidité, qui permet de bénéficier notamment d'avantages fiscaux.
Un délai de plusieurs mois étant souvent nécessaire pour ces démarches, n'attendez pas d'avoir besoin de ces documents pour les demander, votre éventuelle prise en charge ultérieure en sera ainsi facilitée. Plus...

Posté par pcassuto à 15:27 - - Permalien [#]


Insertion et emploi

Dans toutes les universités, des bureaux d'aide à l'insertion professionnelle (BAIP) ont été créés. Ils sont chargés de diffuser les offres de stages et d'emplois liées aux formations proposées par l'établissement et d'assister les étudiants dans la recherche d'un premier emploi. Certains établissements ont également pris en main l'insertion des étudiants handicapés plus spécifiquement en travaillant en étroite collaboration avec des associations.
La loi qui impose une obligation d'emploi à la plupart des employeurs accompagne l'accès et le maintien dans l'emploi. D'ailleurs, la grande majorité des travailleurs handicapés exerce en milieu ordinaire avec des aménagements de poste ou un matériel adapté, dans le secteur privé ou dans la fonction publique. Ceux qui ne le peuvent pas, travaillent en milieu protégé. Plus...

Sites à consulter

Le site du ministère en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche
Rubrique SCUIO IP, BAIP

 

AGEFIPH-emploi-handicap
Le site de l'AGEFIPH

 

FIPHFP-emploi-handicap

Le site du FIPHP

Posté par pcassuto à 15:16 - - Permalien [#]

Travailler dans l'Enseignement Supérieur et la Recherche- La qualification

Dès l'obtention du doctorat, le candidat doit d'abord être qualifié aux fonctions de maître de conférences par une section du Conseil national des universités (C.N.U.). Puis, une fois la qualification obtenue, il peut se présenter aux concours de recrutement ouverts par emploi dans chaque établissement public d'enseignement supérieur et de recherche.

Dossier de candidature
Les conditions et la forme de la demande d'inscription sur la liste de qualification sont précisées dans un arrêté publié chaque année au Journal officiel.
Le dossier de candidature comprend notamment une description des activités dans l'enseignement, la recherche ou l'administration et présente trois exemplaires des travaux, ouvrages ou articles.
Il est examiné par la section du C.N.U. compétente pour la discipline. Une demande d'inscription auprès de plusieurs  sections du C.N.U. peut être effectuée. Plus...

Posté par pcassuto à 14:39 - - Permalien [#]

Enseignants-chercheurs et chercheurs

Les enseignants-chercheurs représentant environ les deux tiers des effectifs globaux et 75% d’entre eux sont des Maîtres de Conférence. Au 1er janvier 2007, l'effectif total des bénéficiaires de l'obligation d'emploi chez les enseignants-chercheurs était de 210, soit 0,3 % des effectifs globaux.

La thèse et le contrat doctoral
Conditions pour devenir enseignant-chercheur
Pour devenir enseignant-chercheur vous devez être titulaire d’un Master puis soutenir une thèse, que vous ayez obtenu un diplôme de master voie recherche ou voie professionnelle.
La durée de préparation du doctorat est en règle générale de trois ans (il correspond à un diplôme bac + 8 années d'étude).
Nous vous recommandons d’avoir obtenu la R.Q.T.H. avant la fin des deux années de Master.

Le contrat doctoral : un vrai contrat de travail
Le contrat doctoral peut être proposé à tous les doctorants, qu'ils soient recrutés par les établissements publics d'enseignement supérieur ou les organismes de recherche.
D'une durée de trois ans, il apporte toutes les garanties sociales d'un vrai contrat de travail conforme au droit public et fixe une rémunération minimale.
Ce nouveau contrat s'adapte au cas par cas. Étant reconnu comme une vraie expérience professionnelle, l’étudiant(e) handicapé(e) devra faire une demande de  reconnaissance de travailleur handicapé (RQTH) lors de sa deuxième année de Master.

Des activités diverses confiées au doctorant contractuel
Les activités confiées au doctorant contractuel peuvent être exclusivement consacrées à la recherche mais également inclure d'autres tâches :

  • enseignement
  • information scientifique et technique
  • valorisation de la recherche
  • missions de conseil ou d'expertise pour les entreprises ou les collectivités publiques

En tant que contrat de droit public, le contrat doctoral est soumis aux mêmes principes que l'ensemble des contrats de la fonction publique. Le recrutement des candidats relève de la responsabilité des écoles doctorales. Plus...

Posté par pcassuto à 14:34 - - Permalien [#]

Personnels administratifs, techniques et de bibliothèques

Dans cette catégorie, des postes ont été réservés en raison de la priorité d'emploi qui doit être accordée aux personnes handicapées. Le recrutement se fait par la voie contractuelle. Posséder une reconnaissance de personne handicapée ne conduit pas à un recrutement systématique. Seuls peuvent être recrutés les candidats qui possèdent le profil des postes à pourvoir. Plus...

Posté par pcassuto à 14:31 - - Permalien [#]