Dans l'enquête, les bénéficiaires sont interrogés sur leur motivation à entreprendre une formation (Figure 12). Les démarches offensives, c'est à dire volontaire de la part du bénéficiaire, sont les plus fréquentes. L'envie de changer de métier est la première motivation pour les salariés (63 %). Vient ensuite l'envie d'évoluer dans son emploi.
31 % des salariés ont entamé une formation plutôt dans une démarche défensive, suite à des difficultés dans le poste occupé ou des problèmes de santé. Plus...