10 mai 2017

Travailleurs handicapés : quel accès à l’emploi en 2015 ?

JPEG - 9.3 ko

En 2015, d’après l’enquête Emploi, 43 % des personnes reconnues handicapées sont actives en France : 35 % en emploi et 8 % au chômage. Elles ont trois fois moins de chances d’être en emploi que les personnes non handicapées ayant les mêmes caractéristiques, et deux fois plus de chances d’être au chômage.
Quand les personnes reconnues handicapées travaillent, elles occupent plus souvent un emploi d’ouvrier non qualifié et moins souvent de cadre. Elles travaillent plus souvent à temps partiel et sont plus souvent en situation de sous-emploi. 18 % de celles qui sont au chômage déclarent avoir perdu leur travail à la suite d’une rupture de contrat pour maladie ou invalidité. Elles sont aussi plus nombreuses que les autres à évoquer un licenciement autre qu’économique.
Leurs périodes de chômage sont plus longues. La part des personnes handicapées en recherche d’emploi depuis au moins un an atteint 63 % (contre 45 % pour l’ensemble des chômeurs). Cette ancienneté dans le chômage dépasse même 3 ans pour près de 28 % d’entre elles (contre 14 %).
Si l’on considère plus globalement les personnes « en situation de handicap », qui ont une reconnaissance de handicap ou se déclarent limitées depuis au moins 6 mois dans leurs activités par un problème de santé, l’accès à l’emploi apparaît également difficile, mais moins que pour les seules personnes reconnues handicapées.

- Dares Analyses 2017-032 - Travailleurs handicapés : quel accès à l’emploi en 2015 ?

Posté par pcassuto à 17:36 - - Permalien [#]


The quality and relevance of the Danish PhD programme: compilation of main results

Cover image text is missingFrom 2003 to 2010 the intake of students to the Danish PhD programme increased from 1,200 to approximately 2,600 students annually. This increase was partly due to the Globalisation Agreement of 2006 backed by a broad majority in the Danish Parliament aiming to strengthen growth and innovation capacity in Denmark. Today, 10 years after the political agreement was adopted, some of the effects of the increased intake are materialising, as the first large PhD cohorts have graduated and entered the labour market. More...

Posté par pcassuto à 15:45 - - Permalien [#]

New research reveals that students study best later in the day

The Open UniversityNew research has revealed that students study more effectively between 11:00 am and 9.30 pm than at other times of the day.
Based on a sample of 190 first and second year students, the OU and University of Nevada, analysed the study patterns of each student to determine optimum times when cognitive performance can be expected to be at its peak. More...

Posté par pcassuto à 15:43 - - Permalien [#]

Evaluation of National Assessment of Educational Progress Achievement Levels

The National Academies of Sciences, Engineering, and MedicineThis study focuses on the NAEP achievement levels which are used to provide information that can be easily understood and used by policy makers, educators, and the public. NAEP uses three achievement levels – basic, proficient, and advanced – and reports the percentage of test takers who score at each level. NAEP also reports the percentage of test takers who score below the basic level. Is this way of reporting test performance informative to the public? Is it done in a way that produces results that are reliable, valid, and reasonable? An NRC study committee will be appointed under BOTA to answer these questions and will begin its work in early 2015. More...

Posté par pcassuto à 15:18 - - Permalien [#]


Fostering Integrity in Research (2017)

The National Academies of Sciences, Engineering, and MedicineThe integrity of knowledge that emerges from research is based on individual and collective adherence to core values of objectivity, honesty, openness, fairness, accountability, and stewardship. Integrity in science means that the organizations in which research is conducted encourage those involved to exemplify these values in every step of the research process. Understanding the dynamics that support – or distort – practices that uphold the integrity of research by all participants ensures that the research enterprise advances knowledge.
The 1992 report Responsible Science: Ensuring the Integrity of the Research Process evaluated issues related to scientific responsibility and the conduct of research. It provided a valuable service in describing and analyzing a very complicated set of issues, and has served as a crucial basis for thinking about research integrity for more than two decades. However, as experience has accumulated with various forms of research misconduct, detrimental research practices, and other forms of misconduct, as subsequent empirical research has revealed more about the nature of scientific misconduct, and because technological and social changes have altered the environment in which science is conducted, it is clear that the framework established more than two decades ago needs to be updated.
Responsible Science served as a valuable benchmark to set the context for this most recent analysis and to help guide the committee’s thought process. Fostering Integrity in Research identifies best practices in research and recommends practical options for discouraging and addressing research misconduct and detrimental research practices. More...

Posté par pcassuto à 15:14 - - Permalien [#]

L'engagement d'Agefos PME en faveur de l'emploi

Orientation Pays de la LoireFavoriser l’emploi, envisager des solutions qui répondent aux besoins des entreprises, anticiper les compétences et métiers de demain, sont autant de missions fortes d’Agefos PME Pays de la Loire. Cette mobilisation régionale passe par 2 phases : la détection des besoins en emploi et compétences sur les territoires et la formation, étape incontournable pour un retour à l’emploi efficace et pérenne. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 15:00 - - Permalien [#]

Utiliser les parcours dans l’orientation des publics

Orientation Pays de la LoireS’informer sur les parcours tout au long de la vie, échanger pour diversifier et renouveler sa pratique, ce sont les objectifs du nouvel atelier thématique organisé par le Service public régional de l’orientation des Pays de la Loire (SPRO), le 22 juin prochain, à la Maison des sciences de l’homme (MSH) à Nantes. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 14:59 - - Permalien [#]

L’indemnisation des demandeurs d’emploi seniors en 2014

JPEG - 5.4 ko

En 2014, les demandeurs d’emploi et les dispensés de recherche d’emploi âgés de 50 ans ou plus percevaient plus souvent une allocation chômage que les plus jeunes, essentiellement parce qu’ils étaient plus souvent indemnisables par l’allocation de solidarité spécifique (ASS).
Les demandeurs d’emploi seniors qui, en 2014, avaient un droit ouvert à l’allocation de retour à l’emploi (ARE), principale allocation financée par l’assurance chômage, bénéficiaient, par rapport aux plus jeunes, du double avantage de droits plus longs et de montants généralement plus élevés. Les droits plus longs s’expliquent par des règles d’indemnisation spécifiques plus favorables pour les demandeurs d’emploi seniors. Les montants plus élevés tiennent au mode de calcul de l’ARE, qui dépend fortement des salaires antérieurs et de la carrière effectuée. Compte tenu des inégalités salariales, et du travail à temps partiel, les femmes de 50 à 59 ans touchaient en 2014 des montants d’ARE inférieurs d’environ 33 % à ceux des hommes du même âge, cet écart allant jusqu’à 44 % pour celles âgées de 60 ans ou plus.
Plus nombreux à consommer intégralement leurs droits à indemnisation que les plus jeunes, les demandeurs d’emploi seniors exerçaient moins souvent, en 2014, une activité réduite. En 2014, les demandeurs d’emploi et les dispensés de recherche d’emploi âgés de 50 ans ou plus percevaient plus souvent une allocation chômage que les plus jeunes, essentiellement parce qu’ils étaient plus souvent indemnisables par l’allocation de solidarité spécifique (ASS).

- Dares Résultats 2017-031 - L’indemnisation des demandeurs d’emploi seniors en 2014

Posté par pcassuto à 14:46 - - Permalien [#]

Des conseillers académiques à la formation continue dans l'enseignement supérieur

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Dans chaque académie, un conseiller académique à la formation continue dans l'enseignement supérieur va être chargé de coordonner et promouvoir l'offre de formation continue des établissements d'enseignement supérieur, notamment auprès des partenaires du monde socio-économique et des organismes de financement.
En Nouvelle-Aquitaine, le conseiller dépendant du recteur de région assurera sa mission pour l'ensemble du territoire de la région académique, en liaison avec les conseillers des académies de Poitiers et de Limoges.
Chaque conseiller académique participera à la définition et à la mise en œuvre de la politique de formation continue dans l'enseignement supérieur sur son territoire : formation des adultes, y compris par la voie de l'alternance et VAE.
Il veillera à la cohérence et à la complémentarité des services et de l'offre de formation supérieure continue sur son périmètre.
Il collaborera avec les délégués académiques chargés de la formation continue des adultes et les directeurs de GIP-FCIP, en particulier afin de :
  • contribuer au développement d'une offre de formation académique, construite notamment autour de la notion de filière, depuis les formations du 2nd degré jusqu'au 3ème cycle des études supérieures ;
  • favoriser une meilleure visibilité de l'offre globale de formation et de validation des acquis au plan académique et régional ;
  • promouvoir des actions de partenariat entre les établissements d'enseignement supérieur et entre ces derniers et les établissements d'enseignement secondaire ;
  • coordonner les réponses aux appels d'offre régionaux, nationaux et européens.
Arrêté du 28 avril 2017. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 02:33 - - Permalien [#]