Selon la Fondation pour l'innovation politique "La formation professionnelle de demain devra désormais respecter des exigences de qualité, dues tant aux prescripteurs qu'aux apprenants. À la clé, la question centrale est bien celle d'une formation professionnelle à même de réduire les inégalités devant l'emploi, plutôt que d'accentuer les avantages des insiders". Voir l'article...