29 mars 2017

Rapport SHS - Recommandations et conclusions

Ce rapport comporte un bilan précis et documenté, des analyses nuancées qui, notamment, distinguent le niveau européen et la scène internationale d’ensemble.

Recommandations et conclusions
Ce rapport peut paraître à bien des égards imprécis et incomplet, et il mériterait assurément d’être approfondi, et peut-être corrigé par des études qui nécessiteraient du temps et des moyens débordant très largement du cadre de la mission qui nous a été confiée.
Mais malgré ses limites, il apporte déjà des résultats susceptibles d’être transformés en recommandations. Les carences qui affectent la place de la recherche française en SHS dans le monde ne concernent que certaines disciplines, et varient selon les institutions.

1. Elles sont difficiles à évaluer convenablement faute d’outils, et ce sera notre première recommandation : il est urgent que soit imposé le dispositif RIBAC, lui-même amélioré, à l’ensemble du système d’enseignement supérieur et de recherche, à commencer par les universités, et que SUDOC et theses.fr deviennent des instruments pertinents s’il s’agit des thèses et des HDR. Des mesures réglementaires et des moyens légers devraient permettre assez aisément de régler techniquement ces questions. Il serait également utile que des informations précises soient collectées systématiquement à propos des bourses Marie-Curie, entrantes et sortantes, par exemple au niveau des établissements français concernés.
Le dispositif RIBAC doit être amélioré, et davantage exploité, au service de la puissance publique, des établissements et des chercheurs et enseignants-chercheurs. Il doit être rendu obligatoire pour tous, et pas seulement pour les chercheurs du CNRS.

Consulter le rapportVoir l'article...

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]