Visuel Guide pratique sur l'approche par compétencesLa formation professionnelle des futurs enseignants repose sur une alternance d'enseignements et de stages en établissements scolaires afin de coordonner acquisition de connaissances et développement de compétences.
Une attende de l'Éducation nationale
Le développement des compétences est organisé pour répondre aux attentes de l'employeur, principalement l'Éducation nationale, définies dans le référentiel de compétences établi nationalement.
Ce référentiel replace l'articulation connaissances-compétences dans une évolution du métier que les ÉSPÉ et leur projet académique doivent porter au travers de la formation initiale (le master, mais aussi les UE d'orientation professionnelle de licence), de la formation continuée (les deux ou trois premières années qui suivent la titularisation et la formation continue tout au long de la carrière).
L'enjeu est bien de dessiner un continuum de formation tout au long de la vie, tout au moins de la carrière professionnelle.
Évaluation des étudiants et des fonctionnaires stagiaires
Une des évolutions importantes concerne les modalités d'évaluations des étudiants en incluant ceux qui ont le statut de fonctionnaire-stagiaire. Nous avons considérablement fait évoluer durant ces trois années nos modalités de contrôle des connaissances. Or, l'enjeu est bien sûr d'évaluer plutôt les compétences car il est clair que l'on vise à former des professionnels capables d'agir de manière réfléchie et pas des étudiants à même de réciter des connaissances apprises, sans que ces connaissances ne fassent sens pour lui, lorsqu'il a à les mettre en œuvre concrètement.
Engagement d'Aix-Marseille Université
AMU, dans la perspective du prochain contrat, s'est engagé dans une évolution majeure de ses modalités d'évaluation et encourage de substituer les actuelle MCC par une approche par compétences. Voir l'article...