Les jeunes souffrent d'une dégradation du marché du travail dans sa globalité et de l'accroissement de la précarité. Plus d'un tiers d'entre eux ont des contrats temporaires. Cependant, nuance le diagnostic, les diplômés ont de meilleures chances de décrocher un emploi. La publication rappelle également qu'un jeune sur 10 ne maîtrise pas les compétences de base et qu'à cette problématique s'ajoutent parfois d'autres freins périphériques tels que la mobilité, le logement, la pauvreté, la fracture numérique...
Source : http://www.gref-bretagne.com/Actualites/Revue-de-presse/Jeune.-L-etat-des-lieux-de-France-Strategie-et-du-ministere-du-Travail