25 juillet 2016

Fongecif Franche-Comté > La période de professionnalisation

Pourquoi s’engager dans la professionnalisation ?
* Pour développer ses compétences via une formation.
* Pour acquérir une nouvelle qualification.
* Pour avoir un maximum d’atouts pour se maintenir dans l’emploi.
Qui est concerné ? 
Seuls les salariés en CDI dans l’entreprise sont concernés par la période de professionnalisation, et notamment :
* les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail,
* les salariés qui comptent au moins 20 ans d’activité professionnelle ou âgés de 45 ans et plus, et disposant d’une ancienneté minimum d’un an,
* les salariés qui envisagent la création ou la reprise d’une entreprise,
* les femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé maternité,
* les homme ou femmes qui reprennent une activité professionnelle après un congé parental,
* les salariés qui bénéficient de l’obligation d’emploi (handicapés, invalides).
Quelles sont les actions de formation visées par la période de professionnalisation ? 
Elles visent l’obtention d’une qualification professionnelle (diplômes, titres inscrits au RNCP, CQP, qualifications reconnues dans les conventions collectives, etc.).
Qui prend en charge les frais de formation ? 
Le financement de la période de professionnalisation est assuré par l’OPCA auquel l’entreprise a versé ses contributions à la formation continue.
Si les actions de formation se déroulent pendant le temps de travail, l’employeur maintient la rémunération du salarié. Si l’action de formation est réalisée hors temps de travail, le salarié perçoit une allocation de formation égale à 50 % du salaire net antérieur à la période de professionnalisation.
Quels sont les droits et obligations du salarié ? 
Pendant les actions de formation mises en œuvre dans le cadre des périodes de professionnalisation, le salarié continue de bénéficier de la législation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:03 - - Permalien [#]


Fongecif Franche-Comté > Le Plan de formation

Quels sont les objectifs du plan de formation ?
 Le plan de formation peut comporter trois types d’actions :
* des actions visant à assurer l’adaptation du salarié au poste de travail,
* des actions liées à l’évolution des emplois ou participant au maintien dans l’emploi,
* des actions ayant pour objet le développement des compétences des salariés

Qui est concerné ?
Un salarié ne peut pas refuser de suivre une formation dans le cadre du plan de formation. Refuser une formation peut être qualifié de faute professionnelle (sauf dans le cas où la formation s’effectue en dehors du temps de travail).

Qui prend en charge les frais de formation ?
Le coût de la formation est à la charge de l’entreprise.
Durant la période de formation, le salarié continue à être rémunéré et conserve sa protection sociale habituelle. Les frais de restauration et d’hébergement occasionnés par la formation sont remboursés ou pris en charge directement par l’employeur selon les règles habituellement appliquées dans l’entreprise pour les missions professionnelles.

Quels sont les droits du salarié ?
Être en formation dans le cadre du plan de formation est assimilé à l’exécution normale du contrat de travail. Le salarié demeure donc sous la subordination juridique de l’employeur et doit suivre avec assiduité la formation.
Au terme de la formation, le salarié réintègre son poste de travail, ou un poste équivalent à rémunération et qualification égales. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:02 - - Permalien [#]

Fongecif Franche-Comté > Autres dispositifs

Les autres dispositifs à votre disposition :
- Le plan de formation
- La professionnalisation
- Le passeport Formation
. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:01 - - Permalien [#]

Offre de services du Fongecif Franche-Comté

L’ensemble de l’offre de service du Fongecif est assuré dans le respect de la confidentialité notamment vis-à-vis de l’employeur.
Niv-1- 1er ACCUEIL / ANALYSE DE LA DEMANDE
Niv-2- INFORMATION GENERALE ET INDIVIDUALISEE
Niv-3- CONSEIL PONCTUEL OU SUR LA DUREE. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:51 - - Permalien [#]

Fongecif Corsica > Je suis un centre de formation, bilan, VAE...

logo

Un salarié recherche une formation, envisage un bilan de compétences ou une VAE. Il vous contacte. Si ses démarches aboutissent, il présentera son projet au FONGECIF CORSICA pour en solliciter le financement.

 Information Organismes de Formation

Dans le cadre d’un CIF, le FONGECIF CORSICA peut prendre en charge la totalité ou une partie des coûts pédagogiques sous certaines conditions.
En tant qu’organisme de formation, vous avez un rôle primordial à jouer au moment de la demande de prise en charge mais aussi tout au long de la formation. Avant l’examen de la demande par le FONGECIF CORSICA, vous devez :

  • Vérifier que le niveau du demandeur est conforme à celui du stage.
  • Prendre en compte les compétences et les acquis du salarié afin de proposer un parcours individualisé de formation.

A ce titre, il conviendra de compléter le dossier de demande de prise en charge avec précision sachant que le salarié doit l’adresser au FONGECIF CORSICA au moins 2 mois avant le début du stage.
Pendant la formation, vous devez faire signer l’attestation de présence et de paiement par demi-journée au salarié, au formateur et/ou maître de stage pour les périodes d’application en entreprise puis adresser ce document à l’employeur, accompagné de la facture mensuelle.

Information aux centre de bilans de compétences

Comment devenir Prestataire de Bilan de Compétences agréé
Procédure d’inscription des prestataires sur la liste du FONGECIF

Pour être inscrit, le prestataire doit formuler soit une demande auprès du FONGECIF, soit répondre à un appel à candidatures.
Pour la liste de l’année 2010, la date limite de dépôt des demandes d’inscription est fixée au 30 octobre 2009.
Toute demande doit être accompagnée d’un dossier type constitué par le prestataire, décrivant, notamment, les méthodes qu’il compte mettre en œuvre et les moyens humains, matériels et pédagogiques dont il dispose.
Toute modification des caractéristiques contenues dans le dossier doit être portée à la connaissance du FONGECIF, qu’elle intervienne après le dépôt de la demande d’inscription ou durant la période de validité de la liste.
L’inscription d’un organisme sur la liste du FONGECIF est décidée par son Conseil d’Administration ou son Bureau dûment mandaté. Elle est accordée pour une durée d’une année civile (du 1er janvier au 31 décembre).
Le FONGECIF se réserve le droit de procéder à des contrôles ou des évaluations sur les caractéristiques et la qualité de la prestation proposée ou assurée. Le prestataire accepte de fournir au FONGECIF, ou à toute personne ou organisme mandaté par lui, tous les éléments nécessaires à ces contrôles ou à ces évaluations. Le refus de fournir ces éléments constitue un motif de retrait de l’inscription ou de non inscription.
Le non-respect du présent cahier des charges par le prestataire entraîne la suspension de son inscription ou sa suppression en cours d’année.
Toute décision du FONGECIF CORSICA modifiant le présent cahier des charges en cours d’année est portée à la connaissance du prestataire.

Critères d’inscription sur la liste
Pour inscrire un prestataire sur sa liste, le FONGECIF prendra en compte notamment les critères suivants :

Ces critères sont une aide à l’audit et à la réflexion du C.A (ou du Bureau) du FONGECIF lequel reste souverain dans sa décision finale d’inscription sur la liste.

Liste exhaustive des critères d’audit et d’inscription des prestataires sur la liste

CRITERES DEONTOLOGIQUES (retour à la liste des critères)

  • Absence de confusion entre les activités de bilan, de formation, de certification dès lors qu’elles sont réalisées au sein d’une même entité ou d’une même structure avec des locaux dédiés uniquement aux activités de bilan garantissant la confidentialité du bilan
  • Nature et teneur des investigations menées par le prestataire lesquelles doivent avoir un lien direct avec l’objet du bilan
  • Organisation du bilan en 3 phases identifiables dans la démarche présentée et dans les documents d’information remis aux candidats
  • Recours à des méthodes et techniques fiables mises en œuvre par des professionnels qualifiés dont les compétences doivent être justifiées
  • Respect du consentement du bénéficiaire
  • Respect du secret professionnel et de la confidentialité de la démarche du salarié
  • Communication au bénéficiaire des conclusions détaillées du bilan de compétences
  • Obligation de remise du document de synthèse au bénéficiaire
  • Propriété du bénéficiaire sur les résultats détaillés et le document de synthèse
  • Transparence et lisibilité de la procédure de bilan

CRITERES RELATIFS A LA STRUCTURE (retour à la liste des critères)

  • Amplitude d’ouverture des locaux dédiés au bilan facilitant les bilans réalisés en dehors du temps de travail
  • Amplitude d’ouverture de l’espace documentaire accessible aux salariés en bilan
  • Conformité des locaux dédiés à l’activité de bilan aux normes d’accessibilité des personnes à mobilité réduite
  • Cohérence territoriale de l’offre de bilan proposée par le prestataire par rapport à l’offre de bilan préexistante
  • Cohérence de l’offre de bilan proposée par le prestataire par rapport à la demande des bénéficiaires

CRITERES RELATIFS A L’ACTIVITE (retour à la liste des critères)

  • Conditions et modalités de l’accueil du salarié et disponibilité des conseillers bilan
  • Individualisation de l’accompagnement notamment pour prendre en compte les contraintes du salarié spécialement s’il est accompagné en dehors de son temps habituel de travail
  • Recours exceptionnel à des conseillers n’étant pas en CDI
  • Délai de réception des candidats au bilan, pour un 1er entretien, n’excédant pas 15 jours calendaires
  • Disponibilité des conseillers affectés à l’activité bilan par rapport aux autres activités de l’organisme
  • Planification des séances de bilan au regard de la démarche et des contraintes du salarié
  • Gratuité de la prestation assurée au salarié pris en charge par le FONGECIF et absence de recours à d’autres cofinancements (Employeurs, OPCA)

CRITERES RELATIFS A LA PRESTATION DE BILAN DE COMPETENCES (retour à la liste des critères)

  • Appropriation de la démarche par le bénéficiaire du bilan
  • Identification d’un temps et de moyens de restitution des éléments exhaustifs du bilan en dehors du temps d’élaboration et de remise du document de synthèse
  • Conformité du document de synthèse au regard de son usage social
  • Conformité de la prestation au regard des spécifications du présent cahier de charges
  • Durée de face à face au minimum de 12 heures (hors les temps de passation de tests et d’auto documentation)
  • Méthodes et outils d’exploration mis en œuvre dans le cadre de la prestation en lien direct et nécessaire avec l’objet du bilan
  • Mise en œuvre d’une méthodologie garantissant au salarié une démarche personnalisée et une place d’acteur central du bilan par opposition au regard d’expert
  • Absence de sous-traitance dans la mise en œuvre du bilan
  • Ressources documentaires et référentiels dont dispose le prestataire ou auxquels peut accéder le bénéficiaire et modalités d’accès offertes au bénéficiaire
  • Informations préalables fournies au salarié, qui ne peuvent être confondues avec l’analyse de la demande (constitutive de la phase 1 du bilan) laquelle ne peut avoir lieu sans la signature de la convention par les 3 parties
  • Structuration de l’accès aux ressources documentaires sur le web
  • Existence et mise à disposition d’un réseau de spécialistes ou personnes ressources mobilisables au regard des projets des bénéficiaires avec un fichier formalisé et accessible aux bénéficiaires
  • Partenariats noués par le prestataire avec des professionnels
  • Nature et caractéristiques des démarches d’enquête effectuées en cours de bilan
  • Nombre et caractéristiques des personnes rencontrées au cours des démarches d’enquête (auprès d’organismes, d’entreprises, de professionnels)
  • Modalités et conditions du suivi post bilan à 6 mois

CRITERES RELATIFS A LA PROFESSIONNALISATION (retour à la liste des critères)

  • Part de l’activité bilan réalisée par la structure au regard de l’ensemble de son activité
  • Expérience des intervenants dans la réalisation de bilan ou d’actions d’évaluation ou d’orientation en matière professionnelle
  • Equipe de conseillers devant justifier d’une expérience en bilan d’un minimum de 2 ans pour au moins 80 % de l’équipe
  • Pluridisciplinarité des conseillers intervenant sur le bilan
  • Modalités des pratiques permettant un regard pluriel
  • Actualisation des compétences des conseillers intervenants sur la réalisation du bilan dans le champ de l’accompagnement professionnel, du conseil, de la connaissance du champ théorique lié à la pratique du bilan et de la connaissance des évolutions en termes de qualification et de systèmes de travail
  • Nature des actions de formation suivies par les conseillers bilan
  • Justification de la professionnalisation des conseillers bilan
  • Organisation des temps d’échanges de pratique et de regard pluriel au sein de l’équipe de conseillers

CRITERES ADMINISTRATIFS (retour à la liste des critères)

  • Conclusion d’une convention tripartite préalablement à la phase 1 du bilan
  • Conditions de destruction de documents personnels par le prestataire sauf autorisation de conservation pendant un an accordée par écrit par le salarié
  • Conditions matérielles de réalisation des bilans de compétences au regard de la structure
  • Fourniture du compte rendu statistique et financier propre aux prestataires de bilan
  • Identification des locaux dédiés par le prestataire à l’activité de bilan avec une signalétique clairement repérable par le salarié
  • Suivi comptable des activités de bilan de l’organisme prestataire avec production d’une attestation de l’expert comptable

Recueil informations bilan
Liste des centres de bilans de compétences agréés. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:48 - - Permalien [#]


Fongecif Corsica > Je suis une entreprise

logo

À compter de la collecte 2016 (masse salariale 2015), l'entreprise verse sa contribution unique à son OPCA et ce avant le 1er mars de chaque année.

 A quoi sert votre contribution ?
La contribution versée par les entreprises au titre du CIF– CDI et CIF-CDD concourt chaque année au financement de 300 projets de formation permettant:

  • aux salariés, de maintenir ou élever leur niveau de qualification et de préserver ainsi leur employabilité
  • aux entreprises, d’employer un personnel compétent et de satisfaire ses projets de recrutement. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:44 - - Permalien [#]

Fongecif Corsica > Le Congé Individuel de Formation CDD

logo

Ce Congé Individuel de Formation vous permet de suivre une formation professionnelle, rémunérée sous certaines conditions, à l’issue de votre CDD. Pour suivre cette formation, vous pourrez bénéficier, dans certains cas, du financement du FONGECIF CORSICA.

Les objectifs
Le Congé Individuel de Formation peut vous permettre :

  • de vous reconvertir
  • d’obtenir une nouvelle qualification
  • de vous perfectionner et d’élargir vos compétences
  • de vous ouvrir plus largement à la culture et à la vie sociale
Télecharger la plaquette CIF CDD

Les conditions d'accès

  • 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié relevant du droit privé, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années (pour les moins de 26 ans, justifier de 12 mois d’activité professionnelle)  dont 4 mois consécutifs ou non sous contrat à durée  déterminée, au cours des 12 derniers mois.

Attention ! Certains contrats en CDD sont exclus du calcul des 4 mois exigés = contrats d’apprentissage, de professionnalisation, contrats d’avenir, contrats conclus au cours du cursus scolaire ou universitaire…
Pour les moins de 26 ans, le contrat d’apprentissage et de professionnalisation ouvrent des droits au CIF-CDD.

  • L’entreprise privée dans laquelle vous avez accompli votre dernier CDD doit entrer dans le champ de compétences du FONGECIF.
  • La formation doit se dérouler au plus tard 12 mois après la fin du CDD ayant ouvert les droits.

Priorités, critères 2016
P1 : Les salariés peu ou faiblement qualifiés : priorité aux premières qualifications –niveau V ou inférieur
P2 : Les salariés fragilisés dans leur retour ou leur maintien en emploi, notamment issus d’entreprises de moins de 250 salariés
P3 : Les femmes peu qualifiées et/ou isolées qui souhaitent se reconvertir
P4 : Les travailleurs handicapés
P5 : L’objectif du projet professionnel : priorité aux actions de reconversion, de création ou reprise d’entreprise
P6 : L’effort de l’investissement du demandeur : Conseil en évolution professionnelle, validation des acquis de l’expérience, remise à niveau, évaluation d’entrée, bilan de compétences, prestation d’accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprise,
P7 : L’expérience professionnelle : priorité aux salariés de plus de 45 ans ou ayant plus de 20 ans d’activité professionnelle.
P8 : La possibilité de mobiliser d’autres sources de cofinancement (Pole Emploi, Collectivité Territoriale de Corse, Entreprise, OPCA) notamment dans le cadre des heures acquises au titre du compte personnel de formation (ex DIF). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:42 - - Permalien [#]

Fongecif Corsica > La Prestation d’Accompagnement à la Création d’Entreprise (PACRE)

logo

Le FONGECIF CORSICA vous propose une prestation d’Accompagnement à la Création d’entreprise (PACRE).

Le dispositif
Le FONGECIF propose une prestation individuelle spécifique destinée aux futurs créateurs ou repreneurs qui estiment avoir besoin d’une formation professionnelle pour réaliser leur projet de création ou de reprise d’entreprise : La Prestation d’Accompagnement à la Création d’Entreprise (P.A.C.R.E)

Les objectifs
Cette prestation est destinée à vous permettre de formaliser une idée, de préciser un projet, d’en mesurer la faisabilité, d’en définir les conditions de réussite et d’identifier les étapes de concrétisation de votre projet.
Elle concerne les personnes éligibles aux dispositifs du CIF CDI ayant un projet de création d’activité et/ou d’entreprise ou de reprise d’entreprise, ou bien ayant un projet de formation en lien avec le projet de création d’entreprise et/ou d’activité.

Les conditions d'accès
Etre salarié d’une entreprise relevant du champ de compétences du FONGECIF CORSICA.
Tout salarié d’une entreprise en C.D.I. justifiant d’au moins 24 mois (consécutifs ou non) dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.

Les démarches à effectuer
Il est recommandé de solliciter un entretien avec le FONGECIF CORSICA pour demander un dossier PACRE.
Prendre rendez-vous également avec un conseiller BGE ILE CONSEIL.
Ces contacts permettront de répondre à vos questions et éventuellement vous remettre un dossier de demande de prise en charge.
Le congé PACRE est une prestation qui peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:39 - - Permalien [#]

Fongecif Corsica > La VAE

logoC’est un droit individuel inscrit dans le Code du Travail et le Code de l’Education (Loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002).
La VAE constitue une véritable reconnaissance des compétences et des savoir acquis.
Vous devez justifier d’une expérience d’un minimum de 3 ans dans une activité en rapport direct avec le diplôme souhaité. Cette expérience peut avoir été acquise à temps complet, à temps partiel ou de façon discontinue.
Il n’y a pas de limite d’âge pour engager une démarche de VAE. Toute personne remplissant les conditions d’expérience nécessaires est concernée, qu’elle soit salariée, demandeur d’emploi, travailleur indépendant ou bénévole dans une association.
Les stages réalisés pendant une formation initiale ou professionnelle, les contrats d’apprentissage ou de qualification ne sont pas pris en compte en tant qu’expérience.

Les objectifs
La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet l’obtention d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification d’une branche professionnelle par la reconnaissance des compétences acquises au cours de son expérience professionnelle ou bénévole.

Les conditions d'accès au Congé VAE
2 ans d’activité salariée
 (demande possible dès la signature du CDI)
Si vous vous engagez dans la démarche et souhaitez obtenir de l’aide pour préparer cette validation, vous pourrez solliciter, une fois par an, un congé VAE d’une durée maximum de 24 heures. Il s’effectuera, selon votre souhait :

  • sur votre temps de travail habituel, dans ce cas vous devez demander une autorisation d’absence à votre employeur (lors de la constitution du dossier)
  • ou hors temps de travail (inutile dans ce cas de prévenir l’employeur).

Identifier votre certification
La Région Corse a créé des structures appelées Point Relais Conseil.
Les Points Relais Conseil sont ouverts à toute personne, quel que soit son âge, son statut, son niveau d’étude ou de qualification qui désire s’informer ou s’engager dans un projet de validation des acquis de l’expérience. Il en existe 8 sur la régions. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:36 - - Permalien [#]

Fongecif Corsica > Le Congé VAE

logoLa VAE est un droit !
Faites valider vos acquis de l’expérience auprès d’un jury et obtenez une certification professionnelle ou un diplôme. Mettez en œuvre ce droit dans le cadre d’un congé VAE, cette démarche est assimilée à une action de formation continuecongé. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:34 - - Permalien [#]