The ConversationBy  and . Le modèle de la « triple hélice », développé par Henry Etzkowitz et Loet Leydesdorff (1997, 2000), cherche à décrire les systèmes d’innovation en proposant une approche analytique des relations et de l’articulation entre trois sphères d’acteurs :

  • le monde universitaire, chargé de produire et de transmettre des connaissances et compétences
  • le monde des entreprises, qui a besoin des compétences et savoirs produits par l’université pour rester innovant
  • les gouvernements, qui cherchent à maximiser le potentiel d’innovation de leurs universités et laboratoires ainsi que leur bénéfice pour le monde économique, créateur d’emplois.

La sphère gouvernementale a progressivement pris conscience du potentiel de ces « universités entrepreneuriales » (Clark, 1998) et de la nouvelle configuration d’acteurs qui constitue cette triple hélice. Voir l'article...