05 mai 2016

AIU Horizons, Vol.21, No.3, Nouvelles de l'enseignement supérieur dans le monde

IAU_Horizons_Vol_21_3_Couv_ENCe numéro propose une sélection d’articles sur deux dossiers d’importance: le premier a pour titre la distinction entre enseignement supérieur public ou privé s’estompe: vers quoi nous dirigeons nous ?, tandis que le second concerne les initiatives de promotion de l’accès des réfugiés à l’enseignement supérieur. AIU Horizons, Vol.21, No.3.
Message de la Secrétaire général
QU’EST-CE QUI FAIT QU’UNE ASSOCIATION COMME L’AIU RESTE UNIE ? Parmi les ingrédients importants, je citerais notamment un ensemble commun d’idéaux et de valeurs entre les Membres, leurs expériences et intérêts communs, les possibilités d’apprendre des uns des autres, les opportunités de nouer des relations. Il y a bien entendu d’autres éléments – une direction dynamique, des avantages concrets comme les publications, un personnel investi, compétent et expérimenté.
Je considère que l’AIU offre toutes ces choses et encore davantage et c’est pour cette raison que ce numéro d’AIU Horizons porte sur le travail de l’Association (passé, présent et futur) au lieu de proposer un examen approfondi d’un thème spécifique, comme il est de coutume.
Le moment est particulièrement bien choisi pour partager des informations sur notre travail : il y a quelques mois, nous avons organisé une conférence internationale couronnée de succès à l’Université de Sienne ; dans quelques mois, nous nous réunirons à Bangkok pour la 15ème Conférence générale de l’AIU. Vous pouvez lire le rapport sur la conférence internationale et en savoir plus sur la conférence générale dans les pages de ce magazine.
Il est également opportun de focaliser notre attention sur les activités de l’AIU car l’Association est en phase de transition, en train de préparer un nouveau plan stratégique quadriennal et de dresser un bilan des réalisations passées. Avec l’aide du Conseil d’Administration, l’AIU aligne actuellement ses activités sur le nouveau programme des Nations Unies pour le développement durable, en réévaluant notamment les services d’internationalisation qu’elle propose à ses Membres, en déterminant la bonne voie à suivre dans le débat sur les TIC dans l’enseignement supérieur, en consolidant le nouveau programme de perfectionnement professionnel (LGEU) et en établissant de nouveaux partenariats, par exemple avec l’Etudiant en France et l’Initiative sur l’accès mondial à l’enseignement postsecondaire.
La Conférence générale – 13-16 novembre 2016, accueillie par un Consortium d’universités thaïlandaises dirigé par l’Université Siam et organisée à l’Université Chulalongkorn, contribuera à célébrer 100 ans d’enseignement supérieur en Thaïlande, élira le nouveau Président et Conseil d’Administration de l’AIU et lancera le nouveau plan stratégique de l’Association. Suite dans AIU Horizons, Vol.21, No.3.

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]