23 avril 2016

Congrès CDUL les liens entre la formation et la recherche

Résultat de recherche d'images pour "Conférence des doyens et directeurs d’UFR Arts Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales (CDUL)"Lors de la journée du vendredi 18 mars dans les locaux de l’Université de Paris 8, les congressistes ont participé à quatre tables rondes réunissant des collègues experts (du HCERES, de la CP-CNU, de la DGESIP…) qui ont permis d’établir la contribution fondamentale et positive des UFR à l’inspiration des formations par la recherche, au principe de formation par et à la recherche, à l’équilibre des missions et à leur reconnaissance….

Congrès 2016 de la CDUL
Projet d’arrêté sur le doctorat
Trois interrogations ou contributions se dégagent des débats des congressistes :
1) Sur le « comité de suivi » prévu pour unifier les pratiques disciplinaires et rapprocher le doctorat français de règlementations étrangères, le texte ne dit pas s’il doit être disciplinaire ou établi par « grands secteurs » disciplinaires. Il est souligné que la présence du directeur de thèse n’est pas prévue dans les entretiens proposés. Enfin, les directeurs d’UFR des secteurs ALL et SHS font valoir qu’il est inutile de lui confier des charges qui sont celles du directeur de thèse et qu’il est maladroit d’insister sur d’éventuels conflits ou harcèlements, situations certainement exceptionnelles qu’un étudiant aussi avancé qu’un doctorant peut faire connaître à la direction de l’école doctorale.
2) La suppression des mentions, à laquelle les congressistes ne s’opposent pas, suppose que les rapports de soutenance soient développés, précis et clairs.
3) Enfin, il pourrait être souhaité qu’un tel texte ne limite pas son propos sur l’ « après-­soutenance » à la seule diffusion du résumé de thèse, mais indique comment l’université prend en charge la transition entre le doctorat obtenu et l’insertion professionnelle, notamment l’accueil des jeunes docteurs dans leurs unités de recherche.
Situation des Masters
Les directeurs présents rappellent que la CDUL a une position claire sur la question de la sélection en Master, préférant qu’elle soit placée à l’entrée dans le cycle, conformément à l’esprit et à la lettre de la structure LMD des études, soit dans le cadre de l’accréditation, soit de façon générale, laissant la possibilité aux équipes de formation de déterminer leurs critères de sélection pour des motifs qui excèdent la seule gestion des flux, et autorisant la sélection en M2 là où elle est préférable dans l’intérêt même des étudiants.
Dans les formations professionnelles de Master notamment, ils font connaître la difficulté, pour les étudiants, à trouver des lieux de stage. Les congressistes recommandent d’élargir la conception du « stage » pour y faire entrer diverses voies de professionnalisation.
La situation des Masters MEEF attire l’attention sur la diversité des régimes de formation sur le territoire, mais aussi sur la dimension d’ « initiation à la recherche » propre à tout diplôme de Master, que nous ne souhaitons pas voir confondue avec un rapport de stage, et enfin sur la question du modèle économique de cette formation universitaire et de la place que la contribution indispensable des UFR y prendra.
Questions professionnelles
Les établissements mettent en place des « référentiels » de charges pédagogiques, administratives et scientifiques. Nous ne pouvons que constater la diversité desdits « référentiels » et la difficulté des directions d’UFR à faire accepter que d’un établissement à l’autre, d’une UFR à l’autre, les charges équivalentes soient diversement reconnues, comme il en allait des salaires entre hommes et femmes au siècle passé. L’argument de l’ « autonomie » des établissements suffit-il à justifier des inégalités de traitement, liées trop souvent aux ressources et « enveloppes » ?
Les congressistes ont débattu des inconvénients et avantages de l’emploi de « comités de sélection » et de la procédure nouvelle de rapprochement de conjoint. La proposition d’une évaluation nationale des dispositifs de recrutement par lesdits comités ne serait pas inutile.. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:35 - - Permalien [#]


Un Conseil d'orientation scientifique pour l'OST ! Un garant de la qualité scientifique des travaux de l’OST

HCERESL’Observatoire des Sciences et Techniques (OST) du HCERES assure trois types d’activité :

  • la réalisation d’analyses stratégiques et d’études ;
  • des travaux en appui à l’évaluation ;
  • des projets de recherche appliquée et de développement qui lui permettent d’améliorer en permanence ses méthodes et ses outils.

Afin de garantir la qualité scientifique des travaux de l’OST, le décret n°2014-1365 du 14 novembre 2014, relatif au HCERES, dote l’Observatoire d’un Conseil d’orientation scientifique (COS). La composition et les modalités de fonctionnement du COS ont été adoptées par le Conseil du HCERES en sa séance du 7 mars 2016. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:10 - - Permalien [#]

HCERES - Recrutement : 3 postes de directeurs/directrices de département à pourvoir !

HCERESRejoignez notre équipe de direction et prenez part aux évolutions de l'évaluation de l'enseignement supérieur et de la recherche !

      > Directeur/directrice du Département « évaluation des établissements »

      > Directeur/directrice du Département « évaluation des coordinations territoriales »

      > Directeur/directrice de l'Observatoire des Sciences et Techniques

Posté par pcassuto à 11:08 - - Permalien [#]

Bienvenue dans les nouveaux locaux du HCERES !

HCERESBienvenue dans les nouveaux locaux du HCERES !

Posté par pcassuto à 11:06 - - Permalien [#]

Le HCERES, évalué au niveau européen !

HCERESEn 2015-2016, le HCERES est entré dans un processus d’évaluation en vue du renouvellement de son inscription à l’ EQAR (European Quality Assurance Register for Higher Education) et de son adhésion à l’ ENQA (European Association for Quality Assurance in Higher Education), héritées de l’AERES, évaluée en 2010.
Cette reconnaissance européenne repose sur une autoévaluation suivie d’une évaluation externe coordonnée par l’ENQA et conduite par un comité d’experts internationaux.
A l’instar des entités que le HCERES évalue, l’autoévaluation est un moment privilégié pour partager et réfléchir sur le fonctionnement, les pratiques et les possibles évolutions du Haut Conseil, dans la continuité de sa démarche qualité. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:04 - - Permalien [#]


1er rapport sur la mise en œuvre du CPF et du CEP adopté le 12 avril

Le premier rapport sur la mise en œuvre du compte personnel de formation et du conseil en évolution professionnelle a été adopté en séance plénière en présence de Madame Clotilde VALTER, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social, chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage. Voir l'article...

 

 

PDF - 3 Mo MoyennePDF - 47.4 Mo

Posté par pcassuto à 11:00 - - Permalien [#]

Soyons clairs, le prix du langage simple et clair dans les services publics : les candidatures sont ouvertes

AccueilL'information administrative à destination des usagers est consultée de plus en plus souvent sur ordinateur, téléphone mobile ou tablette. Sites internet, courriels ou SMS… Les formes et supports de l’information écrite évoluent. Dans une volonté d’amélioration continue, la clarté du langage apparaît comme un levier important pour faciliter les démarches administratives des usagers et l’exercice de leurs droits. A travers la création du prix Soyons clairs, le SGMAP s'engage aux côtés du COEPIA et du Défenseur des droits dans la valorisation des initiatives en faveur de l’amélioration de la qualité des écrits d’information administrative. Les administrations sont invitées à candidater à la première édition du prix jusqu'au 31 mai 2016. Voir l'article...

mple et clair dans les services publics : les candidatures sont ouvertes !

Posté par pcassuto à 10:47 - - Permalien [#]

Investissements d’avenir : deux appels à projets pour accompagner la transition numérique de l’administration territoriale

AccueilDeux appels à projets sont lancés, le 8 avril 2016, au titre du fonds « Transition numérique de l’État et modernisation de l’action publique » du Programme d’investissements d’avenir. Destinés pour la première fois aux services déconcentrés de l’État, ces appels à projets s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle organisation des régions, et visent à faire émerger des projets susceptibles d’intégrer le numérique aux modes de travail et à l’innovation des services déconcentrés. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:45 - - Permalien [#]

Simplification pour les entreprises : au cœur d'un atelier participatif

AccueilDes chefs d'entreprise, des représentants d'organisations professionnelles et des experts de l’État ont travaillé main dans la main pour faire émerger des propositions concrètes visant à faciliter la transmission et la reprise d'entreprises. Une démarche collaborative pilotée par la mission simplification du SGMAP pour le compte du Conseil de la simplification pour les entreprises. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:44 - - Permalien [#]

L'ouverture des données publiques dans la Francophonie

AccueilDans le cadre de son travail sur l’ouverture et la réutilisation des données publiques, le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) mobilise toutes les énergies au profit d’une démocratie plus vivante et plus participative. Ainsi, lors du #HackFrancophonie des 18 et 19 février 2016, des représentants de huit pays francophones se sont retrouvés afin de partager leurs expériences dans le domaine de l’open data et de créer de nouvelles perspectives d’utilisations des données. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 10:43 - - Permalien [#]