C’est un sondage de mauvais augure pour les fondations et autres organismes qui se financent notamment grâce aux dons des riches contribuables. Selon le « baromètre annuel Don-ISF », publié le 5 avril par la fondation des Apprentis d’Auteuil, plus d’un donateur sur quatre diminuerait son obole si l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) venait à être supprimé. Voir l'article...