06 avril 2016

La métamorphose du petit chef

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo_footer.jpgPar Christophe Faurie. Le petit chef est le mal de l’économie française, dit-on. Et si l’on pouvait le métamorphoser en leader ?
Que l’on parle de « transformation numérique » ou de « libération », on veut régler le même double problème.
Le premier est économique. L’entreprise française souffre de son type de management : commander/exécuter. Il est évident qu’un individu à qui l’on dicte ses actes ne donne pas le meilleur de lui-même. Non seulement on se prive du propre de l’homme, qui est sa capacité à créer mais, de plus, cela a un coût très élevé en termes de structure de contrôle bureaucratique, sans oublier l’incapacité à changer.
Le second vient des aspirations de la population : on n’a pas fait autant d’études pour se faire diriger par un petit chef ! « Saint Chevènement », et vos 80% de bacheliers, où êtes-vous ? Tout est réuni pour qu’il y ait une révolution. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:50 - - Permalien [#]


Faute lourde : l’indemnité de congés payés est due

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo_footer.jpgPar Xavier Berjot. Le Conseil Constitutionnel vient de rendre une décision (Cons. Constit. 2 mars, 2016, n°2015-523, QPC) selon laquelle la privation de l’indemnité de congés payés en cas de faute lourde est contraire à la Constitution. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:46 - - Permalien [#]

Génération Y et employabilité : des salariés « clé en main » ?

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo_footer.jpgPar Joëlle Brunet-Labbez. Depuis le début de l’arrivée sur le marché du travail des représentants de la génération Y, qui, pour faire simple, sont nés entre 1980 et 1995, l’incompréhension, quand ce n’est pas de la perplexité, s’est installée entre candidats et employeurs. Entre les deux, les recruteurs ont souvent du mal à concilier les attentes (incompatibles ?) des uns et des autres. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:44 - - Permalien [#]

La formation détruit-elle la vie privée ?

Résultat de recherche d'images pour Par Stéphane Diebold. La réforme de la formation professionnelle est résumée à trois innovations majeures, le compte personnel de formation, le conseil en évolution professionnelle et l’entretien professionnel. Les deux premiers outils sont des outils à utiliser hors de l’entreprise. La formation professionnelle réinvestit donc la sphère privée. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cette avancée sociale cachent-elle en fait une régression… Au détriment des apprenants. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:43 - - Permalien [#]

La direction doit favoriser une culture analytique dans l’entreprise...

http://www.focusrh.com/squelettes/images/logo_footer.jpgPar Edouard Beaucourt. Favoriser une culture analytique basée sur les données implique de prendre en considération non seulement la gestion de ces spécialistes des données, mais également la formation et les outils nécessaires dans toutes les fonctions de l’entreprise, ainsi que d’ajuster le processus de recrutement en conséquence. Tous ces aspects jouent un rôle crucial pour instaurer une véritable culture analytique. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:42 - - Permalien [#]

Précarité salariale dans le spectacle vivant

http://www.arftlv.org/images/logos/logo.jpgDans le spectacle vivant, le travail au projet, le rythme discontinu de l’activité et l’instabilité de l’emploi pose la question de la précarisation d’une frange importante de salariés du secteur. Si le nombre moyen d’heures de travail dans le spectacle vivant est de 463 heures sur une année, il passe à 833 heures en considérant tous les emplois salariés dans tous les secteurs.
Consulter le Bref du Céreq. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:23 - - Permalien [#]

Langues: « Jusqu’en septembre, personne ne comprenait rien… »

Résultat de recherche d'images pour Une difficulté confirmée par l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) qui enseigne aux particuliers comme aux entreprises les subtilités des langues orientales –chinois, japonais, vietnamien, coréen, tibétain, mais aussi arabe littéral, ou encore l’inuktitut… « Alors que nos formations étaient éligibles au DIF, nous n’entrons plus aujourd’hui dans le cadre du CPF, regrette Anne Duponchelle, responsable du management et du développement de la formation continue au sein de l’établissement. Même si nous assurons le déroulement de deux grands tests en chinois et en japonais, le HSK et le JLPT, leur préparation ne cadre pas avec le Compte personnel de formation. Dommage, car nous sommes très régulièrement contactés à ce sujet. Et une bonne partie des personnes venant à nos formations doivent les payer sur leurs deniers. » Les tarifs de l’Inalco –de quelques centaines à 1200 euros– ne sont pas les plus chers du marché, heureusement.
Très présent sur les langues rares, l’Institut propose également des formations aux civilisations étrangères, avec deux principales certifications en chinois et en arabe littéral. « Nous travaillons aujourd’hui à ce que notre Certificat pratique de langues et cultures orientales, le CPLCO soit inscrit sur les listes CPF pour septembre 2017 », complète Anne Duponchelle. De quoi replacer l’institut sur les rails de la réforme et aider ses élèves à bénéficier des bons financements. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:16 - - Permalien [#]

Du nécessaire esprit de finesse dans l’usage des données

Résultat de recherche d'images pour Par Michel Diaz. Il va falloir s’y habituer : la data –ou les données– sont en train de changer sûrement et plus vite qu’on peut le croire, le paysage de la formation professionnelle. Principaux bénéficiaires : les salariés et les métiers, pourvu que les responsables formation restent à la barre et sachent faire preuve de finesse. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:03 - - Permalien [#]