Logo AmueSelon une étude conduite par le Club des experts de la sécurité de l'information et du numérique (Cesin), 81 % des entreprises et administrations françaises déclarent avoir subi une attaque au cours des douze derniers mois et 93 % ne font pas confiance à leurs outils informatiques, leurs fournisseurs et leurs hébergeurs. L'erreur humaine, les vulnérabilités favorisées par la montée du cloud et la généralisation du BYOD dans les entreprises sont autant de facteurs de risques qui menacent la sécurité de leurs données et fragilisent la confiance des RSSI en leur capacité à contrôler l'ensemble des points d'accès du système d'information. Jean-François Pruvot, Regional Director France chez CyberArk, livre son analyse pour infodsi.com.
En savoir + :: Stopper la progression des pirates au cœur des systèmes