21 février 2016

Rapport de l’administrateur général des données : rencontre avec Henri Verdier

AccueilCe qui change aujourd'hui, pour l'Etat comme pour tous les acteurs économiques et sociaux, c'est la quantité et la variété des données dont dispose l'Etat, du fait en particulier de la dématérialisation d'un nombre croissant de procédures. C’est aussi et surtout les manières qui s'offrent à lui pour utiliser ces données, du fait à la fois des progrès des sciences et des techniques (les « datasciences ») mais aussi de l'émergence de nouvelles approches de l'usage des données (les « stratégies fondées sur la donnée »).
    Il faut que l'Etat apprenne à organiser ses données pour permettre toutes les utilisations possibles. »
Comme toute grande institution, il faut que l'Etat apprenne à organiser ses données pour en permettre toutes les utilisations possibles, tout en garantissant la sécurité nécessaire instaurée par les différents secrets légaux (vie privée, bien entendu, mais aussi secret industriel et commercial, sécurité nationale, etc.). Suite...

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]