09 janvier 2016

Un an déjà...

Universités & TerritoiresUniversités & Territoires est une lettre électronique qui existe depuis juin 2003. L’objectif de la lettre est de montrer, par la valorisation d’actions et d’expériences emblématiques et remarquables, aux décideurs territoriaux que l’Université joue un rôle centrale dans l’émergence d’une société de la connaissance. Universités & Territoires n°108.

Un an déjà... - Universités & Territoires n° 108.
Par Nicolas Delesque. Il y a tout juste un an, après l’horreur des attentats contre Charlie Hebdo et contre l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, nous appelions dans ces colonnes à aller plus loin qu’un appel désincarné au vivre ensemble.
En janvier 2015, la France a connu des rassemblements populaires d’une ampleur jamais atteinte. Les citoyens de France ont montré qu’une large majorité d’entre eux adhérait aux principes de notre société basée sur la laïcité, la tolérance et la solidarité, aux valeurs de notre république liberté, égalité, fraternité.
Nous rappelions, que notre rôle en tant qu’éducateurs, formateurs, intellectuels ou décideurs était d’aller plus loin que l’expression de la majorité, de travailler plus profondément que la recherche du plus petit dénominateur commun.
Car dans ces périodes de commémorations, l’unanimité n’a pas été toujours au rendez-vous.
Cette période a aussi montré que derrière les slogans généralistes – liberté d’expression ! non au racisme ! – leur incarnation concrète dans la vie de tous les jours n’est pas aussi simple.
Quels sont les outils, les ressources des professionnels pour expliquer, par exemple, à des enfants et adolescents que dans la même année, Eric Z soit condamné pour ces propos sur les musulmans, alors que Marine L soit relaxée dans l’affaire dites des « prières de rue » ?
Quelle est la formation et la connaissance des professionnels pour lutter efficacement contre l’antisémitisme rampant véhiculé par des soi-disant défenseurs de la cause palestinienne ?
Oui en janvier 2015, malgré l’horreur, nous n’étions pas tous Charlie et certains pensaient que les victimes, toutes les victimes, « l’avait un peu cherché… ».
Nous redécouvrions peut être que le vivre ensemble ne se décrète pas, mais se construit un peu tous les jours, que derrière l’unanimisme béat pouvait se cacher pour certains de nos concitoyens, la frustration de l’incompréhension où l’assignation à résidence de la parole non conforme.
Nous appelions à proposer à notre jeunesse, une conception de l’intégration à la société plus dynamique que la simple acceptation de son prochain, pour aller vers une intégration basée sur la participation de chacun : agir ensemble plutôt que vivre ensemble.
Dès le mois de janvier, un certain nombre de mesures ont été annoncées par le gouvernement dont, pour ce qui nous intéresse, onze mesures « Pour une grande mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la république ».
Ces mesures allaient dans le bon sens, alliant à la fois des efforts pour le formations des professionnels, des soutiens aux initiatives des élèves et étudiants eux mêmes, en passant par la formalisation de pratiques républicaines parfois disparues.
Où en sommes nous ? Quelles sont les mesures mises en place, totalement ou partiellement ? Comment sont-elles perçues par les intéressés eux-mêmes ? …
Sans volonté de procès d’intention, il nous semble primordial pour notre société, à l’heure des commémorations et pour incarner concrètement les valeurs qu’il est si simple de convoquer, de montrer que notre république vit et agit, que notre école remplit son rôle dans la construction du vivre ensemble, dans la construction de notre société démocratique.
Alors en tant qu’éducateurs, acteurs de la formation, intellectuels ou décideurs, nous serons attentifs aux évaluations de ces mesures, aux bilans de ces actions et nous sommes prêts à y participer de toute notre énergie et à prendre notre part dans ce long combat pour l’incarnation de nos valeurs que devrait être l’éducation à la citoyenneté.
Les attentats de novembre n’ont pas invalidé cette démarche, ils nous ont douloureusement rappelé l’urgence de l’action. Voir la suite dans Universités & Territoires n°108 (Format PDF).
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]