09 décembre 2015

Applying research in the real world

By Adamu A Ahmed. In the modern Humboldtian university, research pursuits have continued to assume ascendancy the world over. It is self-evident that research creates new knowledge and opportunities, which ultimately serves as a catalyst for the realisation of a knowledge-based society. Read more...

Posté par pcassuto à 09:07 - - Permalien [#]


Education strategy fits quest for global influence

By Ye Liu. Recent debates about China have focused on its role in the gradual eastward shift in the global economy. This process was accentuated by the financial crisis of 2007-08 and ensuing recession in the West.
But China’s rapid rise over the past two decades holds significance beyond the economy. As an emerging economic giant it is also becoming an increasingly important geopolitical and cultural force in the world. Read more...

Posté par pcassuto à 09:06 - - Permalien [#]

The road to privatisation

By Ly Pham. Alongside the transformation of central planning into a market economy, private higher education institutions have been adopted in Vietnam since 1993 and now account for 19% of the total higher education institutions and 14% of higher education students. Read more...

Posté par pcassuto à 09:05 - - Permalien [#]

Defining 'internationalisation at home'

By Jos Beelen and Elspeth Jones. In recent discussions on the internationalisation of higher education, the constant introduction of new terms and definitions has rightly been criticised. Although we are fully aware of this, we consider that the importance of clarifying the concept of 'internationalisation at home' overrides the urge to limit the number of definitions. We have recently proposed a new definition of internationalisation at home. Read more...

Posté par pcassuto à 09:04 - - Permalien [#]

Like and share – Using Facebook to reach parents

By Abi Mandelbaum. In terms of social media, Facebook is no longer the new kid on the block. In fact some admissions professionals believe it should be phased out of the student recruitment process for other newer social platforms. Read more...

Posté par pcassuto à 09:03 - - Permalien [#]


Study links wealth and power to elite universities

By Nicola Jenvey. New research on the link between wealth and education has characterised the persona most likely to succeed – highly educated, cognitively able and intellectually gifted. Smarter, more educated people tended to be wealthier, gave more and had wider, wealthier and more powerful social networks. Read more...

Posté par pcassuto à 09:03 - - Permalien [#]

China catching up on rest of the world – THE BRICS rankings

By David Jobbins. China’s universities are rapidly closing the gap on the top global institutions, compilers of the latest Times Higher Education BRICS and Emerging Economies Rankings say. BRICS is the acronym for Brazil, Russia, India, China and South Africa. Read more...

Posté par pcassuto à 08:56 - - Permalien [#]

Why university leaders should build strategic international partnerships

By Brendan O’Malley – Managing Editor. In Features, Alvaro Romo, secretary general of the International Association of University Presidents, reflects on the role of university leaders in building strategic international partnerships as part of internationalisation efforts. Kirk Perris says that a new centre for higher education innovation in Shenzhen, China, recently approved as a UNESCO Category 2 institute, is all set to draft a constitutional charter and begin its work. Jan Petter Myklebust and Maximilian Unger report on a comparative study of Austria, Sweden and Denmark commissioned to inform Austria’s quest to become an innovation leader in Europe.
In Commentary, Abi Mandelbaum advises that, while younger generations are turning to emerging social media platforms, Facebook is still a valuable tool for spreading a university’s message to key influencers such as parents. With the attention on ‘internationalisation at home’ increasing, Jos Beelen and Elspeth Jones say it is important that the concept is understood clearly and they have proposed a new definition of the term. Ly Pham weighs up the arguments for and against the Vietnam government’s proposal to privatise public higher education institutions, and explores alternative options. David Newman contends that the decision by Israel’s education minister to summarily dismiss the vice-chair of the Council for Higher Education is the latest example of undue political interference, which is harming the countries’ universities. Ye Liu says the Chinese government sees education as an important instrument in building the country’s global status and has achieved an impressive record of educational development. Having attended a national seminar on university-industry partnerships, Adamu A Ahmed is convinced that universities in Saudi Arabia are poised to embark on applied research that can address developmental challenges.
In our World Blog, Margaret Andrews invites business schools to describe themselves in six words in a fun yet revealing exercise to articulate what’s unique and valuable about that school. Read more...

Posté par pcassuto à 08:53 - - Permalien [#]

Contexte et démarche pour saisir le CNEFOP d’une demande d’inscription sur la liste des certifications et labels qualité

Cinq catégories de financeurs (Etat, Régions, Pôle emploi, OPCA/OPACIF, Agefiph) de formation ont désormais l’obligation, aux termes de l’article L. 6316-1 du code du travail, de s’assurer de la qualité des formations financées. A titre d’illustration, cette obligation concerne par exemple les actions de formation financées via le compte personnel de formation.
Pour ce faire, l’article R. 6316-2 issu du décret n° 2015-790 du 30 juin 2015relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue précise désormais que le financeur a deux façons de satisfaire cette obligation :
1° Soit dans le cadre de ses procédures internes d’évaluation ;
2° Soit par la vérification que le prestataire bénéficie d’une certification ou d’un label recensé sur la liste du CNEFOP définie à l’article R. 6316-3.
L’objet de la mission confiée au CNEFOP est de recenser sur une liste rendue publique les certifications ou labels qualité qui respectent l’ensemble des critères mentionnés à l’article R. 6316-3 du code du travail.

  • Ce faisant, le 2° de l’art. R. 6316-2 créé une présomption simple de qualité des organismes de formation certifiés ou labellisés à l’égard des financeurs mentionnés. En application du 1°, la procédure interne du financeur peut intégrer la possibilité d’être certifié tout en ajoutant d’autres exigences, notamment dans le cadre de ses procédures d’achat et de financement. Cette obligation d’assurer la qualité des formations financées s’exerce quel que soit le mode de financement de la formation, individuel, sur demande, ou collectif, en anticipation des besoins à satisfaire. Dans ce dernier cas, il s’exerce en outre dans le cadre du respect des autres réglementations auxquelles sont soumis les financeurs, selon leur statut (cf. Conseil de la concurrence, décision 07-D-27 du 31 juillet 2007 « relative à des pratiques mises en œuvre dans le secteur de la formation professionnelle continue à destination des demandeurs d’emploi en région Picardie »).
  • Cette présomption, visant à faciliter la procédure d’achat de la formation, ne se substitue pas à l’obligation, qui pèse par ailleurs sur les financeurs de formation, d’assurer le contrôle du service fait.
  • La procédure organisée par le CNEFOP s’adresse exclusivement aux autorités responsables de certifications ou labels « qualité » portant sur la qualité des actions de formation respectant l’ensemble des critères de l’article R.6316-1 du code du travail.
  • Les certifications ou labels exclusivement centrés sur la qualité des formateurs (critère 4) ne seront recensées sur la liste du CNEFOP que s’ils respectent l’ensemble des autres critères de l’article R 6316-1. De même, une certification ou un label qualité ne visant que certaines catégories d’organismes ou de formations peut demander à être référencée par le CNEFOP qui appréciera si les critères de l’article R 6316-1 sont respectés. En cas de référencement, le CNEFOP précisera alors sur sa liste le périmètre exact de la certification ou label qualité concerné(e) afin d’informer l’ensemble des autres acteurs (acheteur, bénéficiaire final…) de la portée précise de la certification ou du label.

Durée d’inscription sur la liste
Selon l’appréciation portée par le Conseil sur la qualité du référentiel et du processus de contrôle pour le faire respecter, le CNEFOP inscrit pour un an ou trois ans la certification ou le label qualité.
Dans le cas d’une inscription pour un an, il appartient à l’autorité responsable de compléter les éléments de fond ou de procédure susceptibles de parfaire son dossier et obtenir une inscription pour 3 ans.

La procédure d’inscription sur la liste du CNEFOP
Le dossier dématérialisé de demande d’inscription sur la liste des certifications et labels qualité est disponible dans la rubrique Qualité du site internet du CNEFOP.

A partir du 4 janvier 2016, le dossier sera à renvoyer par l’autorité responsable de la certification ou du label qualité, toujours sous format dématérialisé, à l’adresse : accueil.cnefop@cnefop.gouv.fr, accompagné de l’ensemble des pièces jointes demandées. Aucun dossier incomplet ne sera instruit.
Le dossier de demande d’inscription est instruit par le secrétariat du CNEFOP, présenté et débattu à l’occasion de réunions dédiées de la commission Qualité du CNEFOP afin d’apprécier si le référentiel candidat à l’inscription respecte les critères de l’article R 6316-1 du code du travail.
Au terme de son travail d’instruction, la commission Qualité propose au bureau du CNEFOP l’inscription pour 1 ou 3 ans ou le refus d’inscription, dûment motivé.
Le cas échéant, les membres du CNEFOP demandant l’inscription d’une certification ou d’un label dont ils sont responsables se déportent lors de l’examen de leur dossier par la commission Qualité ou du Bureau.
Les refus d’inscription sont notifiés par écrit. Tout organisme dont l’inscription est refusée peut être auditionné, à sa demande, par la commission Qualité et a la possibilité de déposer un nouveau dossier d’inscription tenant compte des explications recueillies sur les raisons du refus d’inscription.

La liste des certifications et labels qualité du CNEFOP
A afin de faciliter le choix des organismes de formation souhaitant être certifiés ou labellisés qualité au sens de l’article R 6316-1, la liste des certifications et labels qualité du CNEFOP publiée sur son site internet détaille le nom de la certification ou du label référencé(e), ses principales caractéristiques et les coordonnées de l’autorité responsable de la certification.

Gestion des alertes relatives à une certification ou un label enregistré sur la liste du CNEFOP
En vue de renforcer la capacité collective des financeurs à veiller à la qualité des formations, et sans se substituer aux procédures de réclamations à l’encontre des certificateurs qui leur seraient propres ou qui émaneraient des organismes de formation, le CNEFOP organise la capitalisation des éventuels incidents.
En cas d’alertes répétées et partagées par différents financeurs sur la qualité d’une certification ou d’un label qualité, notamment détectées à l’occasion des contrôles de service fait, la commission Qualité du CNEFOP auditionne l’autorité responsable de la certification ou du label qualité concerné(e) pour apprécier les difficultés rencontrées et l’inciter à renforcer ses contrôles.
Si l’autorité responsable de la certification ou du label qualité ne procède pas aux correctifs demandés et que les alertes des acheteurs continuent, sur proposition de la commission Qualité, le bureau du CNEFOP peut décider de retirer de sa liste la certification ou le label concerné(e). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 02:18 - - Permalien [#]

La génération Erasmus s'engage pour le climat

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)En lien avec la COP21, l'agence Erasmus+ France - Éducation & Formation publie un recueil de projets Erasmus+ impliqués dans la formation aux métiers verts ou dans la sensibilisation des élèves aux enjeux de développement durable. Plusieurs d’entre eux concernent la formation professionnelle.
Par exemple, le projet eLEANOR se présente sous la forme d'une "plateforme e-learning destinée à l'optimisation et à l'homogénéisation des savoirs et formations des personnels du secteur de l'eau". La plateforme eLEANOR vise aussi les étudiants et les apprentis et s'articule avec le système ECVET pour la capitalisation des compétences.
Consulter le document (64 p.). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 02:00 - - Permalien [#]