Par Valérie Grasset-Morel. Le comité sur la Stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES) propose de développer la formation tout au long de la vie dans l’enseignement supérieur. Dans un rapport remis au Président de la République le 8 septembre 2015 il propose d’atteindre 10 % du marché de la formation professionnelle continue dans les établissements d’enseignement supérieur publics ou reconnus par l’État d’ici dix ans.
Le rapport sur la Stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES) intitulé « Pour une société apprenante » (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid92442/pour-une-societe-apprenante-propositions-pour-une-strategie-nationale-de-l-enseignement-superieur.html) propose d’accroître le niveau général de qualification des Français en se fixant à horizon de dix ans un objectif de 60 % d’une classe d’âge diplômée de l’enseignement supérieur. Pour y parvenir, ce rapport qui a été remis le 8 septembre 2015 au président de la République, mise en particulier sur la formation tout au long de la vie (FTLV) qui doit devenir « une réalité » dans l’enseignement supérieur. Le comité StraNES préconise d’accueillir « d’ici 2025, un étudiant sur cinq en FTLV », de réaliser « 20 000 validations des acquis de l’expérience (VAE) » et d’atteindre « 10 % du marché de la formation professionnelle continue dans les établissements d’enseignement supérieur publics ou reconnus par l’État ». Voir l'article...