L’actualité géopolitique mondiale nous rappelle combien il est essentiel de « forger des artisans de la paix », de « préparer des hommes et des femmes à faire preuve de discernement », à la compréhension du monde. C’est un « lieu de formation des consciences » qu’ambitionne de faire de l’ILERI, l’Ecole des Relations Internationales, son président depuis un an, le politologue, journaliste et directeur des Cahiers de l’Orient, Antoine Sfeir. Voir l'article...