Chef de file en matière de développement économique, mais aussi de formation, la Région prend en charge une partie de la rémunération des jeunes sous contrat emploi d'avenir. « Au départ, les emplois d’avenir étaient limités au secteur public ou semi-public. C’est une bonne chose qu’ils puissent s’appliquer au privé. Pour que le système fonctionne, il est essentiel de faire confiance aux jeunes. Mais rien ne pourrait se faire sans l’implication des employeurs », note Jacques Auxiette, président du Conseil régional. Voir l'article...