03 juillet 2015

Qualification et recrutement des enseignants-chercheurs dans la 8e édition de l'EESR

La 8e édition de L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche présente un état des lieux annuel et chiffré du système français d'enseignement supérieur et de recherche. Pour cette année 2015, l'E.E.S.R. s'est enrichi de nouvelles contributions et propose, dans sa version numérique, de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs.
06. qualification et recrutement des enseignants-chercheurs
Par Marc Bideault. En 2013, 2 099 enseignants-chercheurs ont été recrutés dans les corps de professeurs des universités et de maîtres de conférences. Environ 44 % d'entre eux ont obtenu leur qualification lors de la campagne 2013, soit immédiatement avant ces opérations de recrutement. La part des enseignants chercheurs étrangers recrutés s'accroit régulièrement et atteint 17 % pour les maîtres de conférences. L'endo-recrutement représente 22 % chez les maîtres de conférences (MCF) et 55 % chez les professeurs des universités (PR). 
La qualification aux fonctions de Professeur des universités (PR) ou de Maître de conférences (MCF) est une condition préalable à une candidature à un concours de recrutement d'enseignant-chercheur. Une fois décernée par le Conseil national des universités (CNU), la qualification a une validité de 4 ans. En 2013, la campagne de qualification organisée par le ministère a recueilli 21 937 candidatures, une même personne pouvant solliciter plusieurs qualifications au titre de différentes disciplines (en fait, de différentes sections du CNU) ou au titre de chacun des deux corps d'enseignant-chercheur. Au total, en 2013, les membres du CNU ont examiné 17 768 dossiers individuels et délivré 11 193 qualifications à 8 397 personnes différentes, soit à 64,1 % des 13 137 candidats. Voir l'article...

Etat du sup-recherche 2015

Posté par pcassuto à 01:25 - - Permalien [#]


Les personnels non-enseignants de l'enseignement supérieur public dans la 8e édition de l'EESR

La 8e édition de L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche présente un état des lieux annuel et chiffré du système français d'enseignement supérieur et de recherche. Pour cette année 2015, l'E.E.S.R. s'est enrichi de nouvelles contributions et propose, dans sa version numérique, de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs.
05. les personnels non-enseignants de l’enseignement supérieur public sous tutelle du MENESR
Par Danielle Prouteau. En 2013-2014, 53 000 non-enseignants assurent des fonctions administratives, techniques ou d'encadrement au sein des établissements publics de l'enseignement supérieur.
Le personnel non enseignant recensé dans le fichier de paye est le personnel en activité, rémunéré sur les programmes budgétaires « Formations supérieures et recherche universitaire » et «Vie étudiante » dans les établissements d'enseignement supérieur. Les personnels non enseignants en fonction dans les établissements autonomes en application des dispositions de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) sont également pris en compte. À partir de leur numéro d'établissement, les personnels ont été extraits des bases de gestion : annuaire Agora pour les personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé, POPPEE-ITRF pour les ingénieurs, les techniciens de recherche et de formation et POPPEE-BIB pour les personnels des bibliothèques. Les personnels des musées, les personnels « Jeunesse et Sports » et « Recherche » sont exclus du champ, les personnels des Crous et tous ceux sous budget des établissements. Les totaux indiqués diffèrent donc de ceux figurant dans le bilan social 2013-14 partie II – Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Voir l'article...

Etat du sup-recherche 2015

Posté par pcassuto à 01:23 - - Permalien [#]