La 8e édition de L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche présente un état des lieux annuel et chiffré du système français d'enseignement supérieur et de recherche. Pour cette année 2015, l'E.E.S.R. s'est enrichi de nouvelles contributions et propose, dans sa version numérique, de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs.
39. l'insertion à trois ans des docteurs diplômés en 2010
Par Julien Calmand. Depuis 2007, le taux de chômage à 3 ans des docteurs s'est stabilisé à 10 %. Cette tendance se poursuit pour les docteurs sortis en 2010 qui ont un taux de chômage inférieur à celui des diplômés de Master universitaire et supérieur à celui des diplômés des grandes écoles. Malgré cette stabilisation, l'insertion est hétérogène selon les disciplines et les conditions d'emploi à 3 ans sont liées aux professions occupées.
Constituant une population un peu moins féminisée et d'une origine sociale plus aisée que l'ensemble des sortants de l'enseignement supérieur, les docteurs 2010 sont entrés dans la vie active dans un contexte économique difficile. Toutefois, contrairement à celui des autres diplômés de l'enseignement supérieur (en dehors des diplômés des grandes écoles), le taux de chômage à trois ans des docteurs ne s'est pas dégradé, même s'il reste variable d'une discipline à l'autre. Voir l'article...

Etat du sup-recherche 2015