La 8e édition de L'état de l'enseignement supérieur et de la recherche présente un état des lieux annuel et chiffré du système français d'enseignement supérieur et de recherche. Pour cette année 2015, l'E.E.S.R. s'est enrichi de nouvelles contributions et propose, dans sa version numérique, de nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs.
02. la dépense pour l’enseignement supérieur dans les pays de l’OCDE
Par Marguerite Rudolf. L'indicateur de dépense pour l'enseignement supérieur, publié par l'OCDE est légèrement différent de l'indicateur de dépense intérieure d'éducation utilisé en France dans le compte satellite de l'éducation. L'indicateur de l'OCDE retrace « la dépense d'éducation au titre des établissements d'enseignement ». Ainsi – à la différence de l'indicateur de dépense intérieure d'éducation pour l'enseignement supérieur (fiche 01) – il ne comprend pas les dépenses d'éducation effectuées par les ménages en dehors des établissements (livres, fournitures, leçons particulières, habillement...).
En 2011, la dépense moyenne par étudiant en France se situe au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE. Depuis 2005, elle a progressé plus vite que dans la plupart des autres pays. Cependant, l'effort national consacré à l'enseignement supérieur reste encore légèrement en dessous de la moyenne (1,5 % du PIB contre 1,6 %). Voir l'article...

Etat du sup-recherche 2015