La Nouvelle RépubliquePar E.C. Le DAEU est un diplôme en tout point équivalent au Bac. Il est possible de l’obtenir au Centre d’études supérieures.
Obtenir une licence, un master ou un doctorat, ou tout autre diplôme d'études supérieures, sans avoir eu son baccalauréat, impossible ? Pas à Châteauroux, en tout cas. Une formation existe depuis 1994, partout en France, et mise en place, dans la région, par le Service de formation continue et d'apprentissage (Sefco) de l'université d'Orléans.
" Le DAEU n'est pas un Bac au rabais "
Cette formation délivre un diplôme « en tout point équivalent au Bac », explique André Casamiquela. Devant une vingtaine de personnes réunies, mercredi dernier, au Centre d'études supérieures de Châteauroux, le chargé de mission du Sefco a expliqué les modalités de ce diplôme d'accès aux études universitaires (DAEU), donnant accès à des cours du soir de remise à niveau des connaissances et des méthodes de travail.
« Le DAEU se rapproche le plus possible du Bac, mais n'est pas un copier-coller des années de première et de terminale. » Les cours dispensés veulent surtout donner aux élèves tous les outils nécessaires pour « structurer sa pensée, son raisonnement, faire la part des choses… On veut vous apprendre à apprendre ». Ainsi, pas de superflu dans les cours. Seules les connaissances de base sont abordées. Le reste des connaissances pourra être appris par la suite, grâce aux méthodes de travail délivrées au cours de l'année.
« On revoit des gens du DAEU qui ont fait des études supérieures et qui sont bien plus capables que des lycéens qui ont été formatés et n'arrivent pas à intégrer le système de pensée de l'université. » « Le DAEU n'est pas un Bac au rabais », appuie le professeur de géographie, venu expliquer le programme qui les attend.
« Ce sera très dur tout au long de l'année, prévient ainsi André Casamiquela. Il y aura beaucoup de travail à la maison. » Mais l'obtention de l'examen se veut plus clémente pour tous ces candidats qui, pour la plupart, travaillent ou élèvent une famille. Les notes du contrôle continu peuvent aider à relever les notes obtenues à l'examen, et l'ensemble des épreuves peut être étalé sur quatre années maximum. Seules conditions : être âgé d'au moins 24 ans. Les plus jeunes pourront s'inscrire s'ils ont 20 ans minimum, l'année d'obtention du diplôme et justifient de deux années d'activités professionnelles. Voir l'article...