27 juin 2015

Academic Reputation Study from Thomson Reuters

http://www.ireg-observatory.org/templates/sub_business2/images/ireg_top2013.pngFrom 2010 to 2014 Thomson Reuters cooperated with Times Higher Education (THE) to provide data for THE’s World University Rankings, including an academic reputation survey. THE and TR have now gone their separate ways and TR is continuing to collect survey data, which is now part of the Best Global Universities Rankings published by US News. More...

Posté par pcassuto à 16:06 - - Permalien [#]


Zoom sur le retour en formation - Le retour en formation est maintenant un droit pour les 16-25 ans

Droit au retour à la formationTout jeune entre 16 et 25 ans possédant un baccalauréat général mais pas de qualification professionnelle reconnue (diplôme, titre ou certificat à finalité professionnelle) peut faire valoir son droit au retour à la formation.
Le droit au retour en formation a été créé pour les jeunes ayant interrompu leur formation en cours de route. Le site reviensteformer.gouv.fr  propose, un service de rappel gratuit avec une prise en charge rapide et un suivi personnalisé pour tout jeune qui en fait la demande. Ce rappel permettra de fixer dans les 15 jours un rendez-vous avec un référent qui suivra le jeune avant, pendant et après son retour en formation.
Pour reprendre une formation :
- contacter le site reviensteformer.gouv.fr
- ou composer le numéro vert gratuit  0 800 12 25 00.
- D’autres moyens sont également mis à disposition par les régions (plateforme téléphonique...).
 En savoir plus :
La fiche "reviens te former"
La vidéo "Le droit au retour en formation, qu’est-ce que c’est ?"
Twitter : #ReviensTeFormer. Voir le site...

Posté par pcassuto à 11:44 - - Permalien [#]

La politique contractuelle de site

Le contrat de site consacré par l’article 62 de la loi E.S.R. devient le pivot de la relation du M.E.N.E.S.R. avec ses opérateurs.
Présentation de la politique contractuelle de site
L’article 17 de la loi du 10 août 2007 relative aux libertés et aux responsabilités des universités (L.R.U.) a confirmé le rôle central et obligatoire des contrats pluriannuels dans le dispositif de pilotage de la politique d’enseignement supérieur.  Dès lors, le contrat a eu pour objectif de favoriser un dialogue stratégique entre l’État et les établissements d’enseignement supérieur, tenant compte de leur nouvelle autonomie de gestion. De quadriennal, le contrat est devenu quinquennal, la contractualisation s’opérant désormais en cinq vagues composées en moyenne de 30 établissements.
Un cycle complet du nouveau dialogue contractuel entre les établissements d’enseignement supérieur et le ministère en charge de la Recherche et de l'Enseignement supérieur, mis en place en juillet 2009, s’est achevé avec la signature en mars 2012 des contrats de la vague B (2012-2016).
La prise de conscience du besoin d’une vision stratégique de moyen et long termes cohérente aux échelles territoriales, nationale et européenne s’est traduite par une évolution du périmètre des contrats pour se positionner au meilleur niveau stratégique.
Celui du "site", entendu comme le lieu des coopérations institutionnelles et scientifiques, est apparu comme le plus pertinent dans la mesure où il permet une vision intégrée et décloisonnée des dynamiques à l’œuvre sur un territoire déterminé telles qu’elles ont pu être formalisées sous l’impulsion, notamment, des PRES, des diagnostics contenus dans les STRATER, des pôles de compétitivité et du programme "investissements d’avenir" (PIA).
Ainsi, le contrat de site s’est substitué au contrat d’établissement et, aux termes de la loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et la recherche (dite loi E.S.R.), il devra faire l’objet désormais d’une concertation systématique avec les différentes collectivités territoriales. Par ailleurs, l’ensemble des moyens concourant à la politique de site sera désormais  présenté en annexe du contrat de site.
Le contenu du contrat
Le contrat de site comporte désormais deux volets distincts
 :
  • un volet commun aux établissements du site décrivant une trajectoire scientifique partagée
  • un volet spécifique à chaque établissement, décrivant notamment la contribution dudit établissement à la politique du site.
L'accréditation des établissements
L’article 37 de la loi E.S.R. instaure une procédure renouvelée pour l’examen de l’offre de formation. La procédure d’accréditation des établissements se substitue à l’habilitation des diplômes. L’arrêté d’accréditation d’un établissement emporte habilitation de ce dernier à délivrer des diplômes nationaux dont la liste des mentions est annexée à l’arrêté.
L’offre de formation est simplifiée avec la suppression des spécialités et le respect de nomenclatures d’intitulés. Les établissements sont libres d’organiser leurs formations par la mise en place de parcours type de formation dont ils maitrisent l’évolution en cours de contrat.
Pour garantir la qualité des diplômes nationaux, le ministère se réfère au cours de la procédure d’accréditation à un cadre national des formations lui permettant une régulation nationale à la fois exigeante et respectueuse de l’autonomie des établissements.
Le dialogue entre l’État et ses opérateurs porte désormais sur la stratégie de la formation en prenant en compte les aspects pédagogiques, organisationnels et financiers. L’établissement qui définit sa stratégie en matière de formation doit aussi démontrer sa capacité à la déployer. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:42 - - Permalien [#]

2e Forum franco-mexicain pour la recherche et l'innovation

Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche organise, les 9 et 10 juillet 2015 le 2e Forum franco-mexicain pour la recherche et l'innovation, en partenariat avec le CONACYT mexicain. Objectif, dans le cadre de la relance du partenariat avec le Mexique symbolisée par la visite d'Etat du président Peña Nieto en France mi-juillet : développer les relations franco-mexicaines dans les domaines de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:36 - - Permalien [#]

65e Rencontres de Lindau 2015 : la recherche française à l'honneur 28 juin - 3 juillet

Les Rencontres des lauréats du prix Nobel se tiendront du 28 juin au 3 juillet à Lindau (Allemagne). Elles réuniront 65 prix Nobel et 650 jeunes chercheurs, pour une série de conférences, d'ateliers de travail et de discussions en vue d'échanger sur les sciences et les perspectives de la recherche internationale. Le 29 juin, la France est à l'honneur dans le cadre de la journée internationale. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:34 - - Permalien [#]


i-LAB 2015 : remise des prix le 1er juillet 2015

i-LAB 2015 : remise des prix le 1er juillet 2015
17e concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes
Thierry Mandon, secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche remettra les prix du 17e concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, le 1er juillet prochain. A cette occasion, le ministère organise le Forum 1ers contacts, une journée d’information et d’accompagnement destinée aux lauréats 2015. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:32 - - Permalien [#]

La licence - 26.06.2015

Posté par pcassuto à 11:29 - - Permalien [#]

La licence professionnelle - 26.06.2015

La licence professionnelle est un diplôme de niveau bac + 3. Mis en place en partenariat avec les entreprises et les branches professionnelles, ce diplôme est conçu pour permettre l'insertion professionnelle des jeunes.
Une année d’études après un bac + 2
La licence professionnelle est un diplôme national délivré par une université conférant le grade de licence, qui se prépare en deux semestres après un bac + 2. La licence professionnelle valide l’obtention de 60 crédits E.C.T.S. et correspond à un niveau global de 180 crédits E.C.T.S..
La délivrance du diplôme donne lieu à la délivrance conjointe d’un supplément au diplôme qui décrit les compétences associées à la licence professionnelle obtenue.
Une formation qualifiante pour l'emploi
La licence professionnelle est conçue dans un objectif d’insertion professionnelle directe. Elle répond aux engagements européens qui prévoient un cursus licence adapté aux exigences du marché du travail en Europe ainsi qu'à la demande de nouvelles qualifications, entre le niveau technicien supérieur et le niveau ingénieur-cadre supérieur.
Elle permet aux étudiants qui le souhaitent d'acquérir rapidement une qualification professionnelle répondant à des besoins et à des métiers clairement identifiés.
Les 173 mentions de licence professionnelle couvrent une large palette de métiers dans tous les secteurs professionnels : le domaine de la production agricole ou industrielle et le secteur tertiaire avec notamment le commerce, le transport, les services marchands et les services aux personnes et aux collectivités.
L'accueil de publics diversifiés
En formation initiale, le cursus est ouvert à des publics diversifiés. Des parcours différenciés permettent de conduire des jeunes issus de formations différentes vers les mêmes qualifications. Les étudiants ayant validé leur 2ème année de licence peuvent obtenir rapidement un diplôme facilitant leur insertion dans la vie active. Les titulaires d'un brevet de technicien supérieur (B.T.S.) ou d'un diplôme universitaire de technologie (D.U.T.) peuvent également obtenir un niveau supérieur de qualification dans le prolongement ou en complément de leurs études antérieures.
En formation continue, la licence professionnelle offre aux techniciens en situation d'activité professionnelle la possibilité de développer leur carrière. Elle peut également être obtenue par la validation des acquis de l'expérience professionnelle.
Une pédagogie adaptée aux exigences d'une formation professionnelle
L'année de formation articule enseignements théoriques et pratiques, apprentissage de méthodes et d'outils, stage en milieu professionnel de 12 à 16 semaines et réalisation d'un projet tutoré. Elle fait appel aux nouvelles technologies et une partie de la formation peut être accomplie à l'étranger dans le cadre de partenariats.
La pédagogie fait une large place à l'initiative de l'étudiant et à son travail personnel, pour mettre en œuvre les connaissances et les compétences acquises. Stage et projet tutoré donnent lieu à l'élaboration d'un mémoire et à une soutenance orale.
Une partie des enseignements est dispensée par des professionnels qui participent à part entière à la formation.
Zoom sur le retour en formation 
Le retour en formation est maintenant un droit pour les 16-25 ans

Droit au retour à la formationTout jeune entre 16 et 25 ans possédant un baccalauréat général mais pas de qualification professionnelle reconnue (diplôme, titre ou certificat à finalité professionnelle) peut faire valoir son droit au retour à la formation.
Le droit au retour en formation a été créé pour les jeunes ayant interrompu leur formation en cours de route. Le site reviensteformer.gouv.fr  propose, un service de rappel gratuit avec une prise en charge rapide et un suivi personnalisé pour tout jeune qui en fait la demande. Ce rappel permettra de fixer dans les 15 jours un rendez-vous avec un référent qui suivra le jeune avant, pendant et après son retour en formation.
Pour reprendre une formation :
- contacter le site reviensteformer.gouv.fr
- ou composer le numéro vert gratuit  0 800 12 25 00.
- D’autres moyens sont également mis à disposition par les régions (plateforme téléphonique...).
 En savoir plus :
La fiche "reviens te former"
La vidéo "Le droit au retour en formation, qu’est-ce que c’est ?"
Twitter : #ReviensTeFormer. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 11:24 - - Permalien [#]

La place des normes dans les ressources numériques éducatives

Logo AmueLa place des normes dans les ressources numériques éducatives
Quelle est la place des normes et standards pour les ressources numériques éducatives, leur mise en œuvre et leurs usages ? C'est cette question qui orientera le débat des pays engagés dans la normalisation des technologies de l'information pour l'éducation, la formation et l'apprentissage lors des Initiatives 2015.
Cette concertation se tiendra en marge de la 28ème assemblée plénière de l'ISO/IECJTC1-SC36 à Mont-Saint-Aignan le 26 juin 2015
En savoir + :: Initiatives 2015 et la 28ème Assemblée plénière de l’ISO/IEC JTC1-SC36

Posté par pcassuto à 00:50 - - Permalien [#]

Favoriser l’accès des PME à la commande publique

Logo AmueFavoriser l’accès des PME à la commande publique
Le gouvernement a annoncé son ambition de relever le seuil des formalités de publicité et de mise en concurrence, pour augmenter la présence des PME dans les marchés publics. Parmi les propositions, relever le plafond auquel les acheteurs publics auront l’obligation de publicité dans le cadre de leurs appels d’offres de 15 000 à 20 000 euros avant 2016. Les détracteurs de ce « small business act à la française » pointent les risques d’opacité, de saucissonnage, et de contournement des normes européennes.
En savoir + :: Une partie des marchés publics bientôt invisible

Posté par pcassuto à 00:48 - - Permalien [#]