13 juin 2015

Compte personnel de formation : la liste du COPANEF complétée

CARIF-OREF Ile de La RéunionLa liste nationale interprofessionnelle (LNI) établie par le COPANEF (Comité paritaire national interprofessionnel emploi formation) a été complétée. La liste comptabilise 2 380 certifications « dont plus des deux tiers ont été inscrites à la demande de 75 commissions paritaires nationales de l’emploi (CPNE).
Consulter la liste COPANEF du 26 mai 2015 (format pdf). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:33 - - Permalien [#]


Compte personnel de formation et demandeurs d'emploi

CARIF-OREF Ile de La RéunionLe bulletin d’actualité du compte personnel de formation (n°5, mai 2015) propose un focus sur le CPF et les demandeurs d’emploi.
Le demandeur d’emploi dispose d’un compte personnel de formation pouvant être activé sur le site dédié www.moncompteformation.gouv.fr . Le bulletin précise notamment que « pour les demandeurs d’emploi, afin qu’ils bénéficient tous, dès 2015, d’heures CPF, un abondement exceptionnel maximum de 100 heures a été décidé par les partenaires sociaux ». Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:31 - - Permalien [#]

Prendre en compte la réalité des TPE/PME pour créer de l'emploi : les propositions de la CGPME

CARIF-OREF Ile de La RéunionC’est dans un communiqué de presse mis en ligne sur le site de la CGPME le 1er juin 2015, que la CGPME formule un éventail de propositions visant à favoriser l’emploi dans les TPE/PME. Ces propositions sont rassemblées autour de 6 axes. Ces propositions sont faites dans le cadre  d’une rencontre de la CGPME avec le premier ministre Manuel VALLS.
Consulter le communiqué de presse de la CGPME du 1er juin 2015 (format word). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:28 - - Permalien [#]

Diagnostic et recommandations en matière d’articulation entre la liste du COPANEF et les listes des COPAREF : rapport

CARIF-OREF Ile de La RéunionLe 12 mai 2015, le cabinet Ambroise BOUTEILLE et associés a remis au COPANEF un rapport sur la liste nationale interprofessionnelle (LNI) et les listes régionales interprofessionnelles (LRI). Le COPANEF et  les COPAREF réfléchissent depuis un moment déjà sur une articulation entre les différentes listes. Le rapport émet un certain nombre de proposition.
18 interlocuteurs ont été interrogés dans le cadre de ce rapport (dont 11 COPAREF et 1 confédération). La quasi-totalité des COPAREF a constitué une LRI demandeur d’emploi alors que seulement un tiers a constitué une LRI salarié. Pour les COPAREF ayant constitué des LRI salarié, leur contenu se rapproche du contenu des LRI demandeur d’emploi certifiante
Les recommandations
•    Axe 1 : permettre à chaque COPAREF, CPNE et COPANEF de prendre connaissance aisément des certifications inscrites par les autres.
•    Axe 2 : créer un espace collaboratif accessible aux trois types d’instances (COPANEF, COPAREF, CPNE)
•    Axe 3 : formaliser pour les COPAREF le support de suggestions de (non) inscription à la LNI
•    Axe 4 : réaliser annuellement un état des lieux quantitatif et qualitatif du contenu des différentes listes
Pour en savoir plus, consulter le rapport (format pdf). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:25 - - Permalien [#]
Tags :

Entreprises créées en 2010 : la pérennité des entreprises réunionnaises s’améliore

CARIF-OREF Ile de La RéunionL'Insee livre les résultats de son analyse sur la pérennité des entreprises réunionnaises créées depuis 2010. Selon l'étude, la pérennité des entreprises s’améliore. Ainsi, 64 % des entreprises créées en 2010 sont toujours en activité. Cette amélioration est due grâce à une conjoncture économique moins dégradée en 2013 que par la récession de 2008-2009.
Source : ROUX Valérie. Entreprises créées en 2010 : la pérennité des entreprises réunionnaises s'améliore. Insee Analyses, mai 2015, n°8, 4 p.
Pour en savoir plus, consulter :
D. Richet. « Entreprises créées en 2010 : sept sur dix sont encore actives trois ans après leur création ». Insee Première, n°1543, avril 2015, 4 p. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:20 - - Permalien [#]


Entreprises, branches et territoires doivent renforcer le volet emploi-formation de la transition écologique

CARIF-OREF Ile de La RéunionLe 26 mai 2015, le CESE a émis un projet d’avis sur l’emploi dans la transition écologique. Le CESE dresse un bilan des évolutions dans les différents secteurs d’activités afin de mieux intégrer les objectifs environnementaux. Il formule également un ensemble de préconisations pour faire de la transition écologique un levier pour l’emploi et l’accès à la formation. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:18 - - Permalien [#]

Le droit au retour en formation : qu'est-ce que c'est ?

Par DIRECCTE Centre. Tu es un jeune de 16 à 25 ans sorti du système scolaire : deux cas de figure
Premier cas, tu possèdes seulement le brevet ou tu n’as aucun diplôme. Par exemple Rémi, 17 ans, après avoir obtenu son brevet a abandonné en fin de 1ère Bac pro Accueil – relation client usager. Passionné de moto, il veut faire une formation de mécanicien (maintenance des véhicules) si possible en alternance.
Deuxième cas, tu as un Bac général mais pas de qualification professionnelle reconnue. C’était le cas de Julie, 23 ans. Elle a obtenu un bac ES et a quitté la fac après deux ans de droit. Ce n’était pas son truc, son truc à elle, c’est la vente. Elle est prête à revenir au lycée pour préparer un BTS après une année de mise à niveau. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 17:01 - - Permalien [#]

CPF - Le rapport du Cabinet Ambroise Bouteille

logofpsppDans le cadre de l’élaboration de la Liste Nationale Interprofessionnelle (LNI) des formations éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF) , et de la prise en compte d’une articulation cohérente entre la LNI et les Listes Régionales Interprofessionnelles (LRI),  le COPANEF  a sollicité le Cabinet Ambroise Bouteille et Associés en lui passant commande d’un « Diagnostic et recommandations en matière d’articulation entre la Liste Nationale Interprofessionnelle du COPANEF et les Listes Régionales Interprofessionnelles des COPAREF ».
Vous trouverez ci-dessous le rapport du Cabinet Ambroise Bouteille.

Rapport Articulation entre LNI et LRI
6. Les axes de recommandations
Les conclusions de la réunion avec les COPAREF du 17 mars
► Les suggestions d’inscription/non inscription présentées en partie 5 ont été globalement approuvées par les COPAREF mais des demandes complémentaires ont été perçues, dépassant ce cadre très formalisé de suggestions de certifications
► De nombreuses interrogations des COPAREF sur l’articulation entre les trois différents types de listes (COPAREF, COPANEF, CPNE)

  •  existe-t-il un ordre d’élaboration logique, voire une prééminence entre les listes ?
  •  quel intérêt de suggérer des inscriptions de certifications à la LNI ?
  •  quelle utilité de la LRI SAL au regard de la LNI et des listes de branche qui ciblent déjà cette population ?
  •  comment articuler les demandes nationales de branche d’inscription à la LNI et les demandes régionales de branche d’inscription aux LRI ?

► De nombreuses questions sur les impacts financiers d’inscrire une certification sur telle ou telle liste
 La croyance que l’inscription à une liste entraînerait/pourrait favoriser des financements complémentaires (par exemple, que l’inscription à une LRI favoriserait des financements régionaux) alors que ces derniers sont d’abord conditionnés par le statut du demandeur et sa localisation.
Axe 1 : Permettre à chaque COPAREF, CPNE et COPANEF de prendre connaissance aisément des certifications inscrites par les autres
► Pourquoi ? Apporter des informations sur le contenu des différentes listes que chaque organisation pourra exploiter comme elle le souhaite
Quelques exemples de situations dans lesquelles connaître la position des autres instances peut être utile à la réflexion d’inscription ou non d’une certification dans sa propre liste :
 pour un COPAREF :
- connaître les thématiques/certifications (support ou coeur de métier) ayant déjà fait l’objet d’une inscription dans la LNI, permettant éventuellement d’éviter de refaire le travail au niveau régional
- être capable de détecter qu’une certification métier a été inscrite dans la liste de branche concernée mais pas dans la LNI lui indiquera que la branche pourrait ne pas souhaiter voir cette certification ouverte aux demandeurs d’emploi et donc ne devrait pas être inscrite à la LRI DE.
 pour le COPANEF :
- identifier les singularités de la LNI ou les « redondances » entre les listes pourrait lui permettre, s’il le souhaite, de « rationaliser » sa liste (faire savoir aux COPAREF que tel ou tel sujet est déjà traité au niveau national)
- repérer l’inscription d’une certification ayant fait l’objet d’une demande de non inscription de la part d’une branche (CQP par exemple), ou d’une décision
COPANEF de non inclusion, afin d’avertir le COPAREF concerné pour les CPNE :
- vérifier si leurs certifications de branche sont inscrites dans des LRI ou à la LNI pour, s’ils le jugent utile, en demander l’ajout et/ou le retrait selon leur décision politique
- leur éviter de se positionner sur des fonctions supports dans leur propre liste si elle leur semble bien couverte par les listes interprofessionnelles nationale ou régionale.
Axe 2 : Créer un espace collaboratif accessible aux trois types d’instances (COPANEF, COPAREF, CPNE)
► Pourquoi ? Un besoin intensif d’échanges qualitatifs dans cette phase de calage de la politique CPF et notamment de l’articulation entre les différentes listes

  •  Les COPAREF sont en attente de partage, d’échange, de collaboration, tant entre eux, qu’avec le COPANEF. Ils sont également porteurs de messages sur les besoins des territoires (liés à des grands chantiers, à des restructurations, etc.).
  •  Le COPANEF souhaite être nourri des réflexions, connaissances des autres instances, tant sur les évolutions des métiers, que sur les mobilités, les transversalités, etc.
  •  Les CPNE peuvent alimenter les débats sur les métiers et faire valoir leurs besoins sur des métiers en tension, leurs politiques nationales d’inscription/de non inscription etc.

Axe 3 : Formaliser pour les COPAREF le support de suggestions de (non) inscription à la LNI
► Pourquoi ?
 Les COPAREF connaissent bien leur territoire et peuvent faire remonter des suggestions tant de certification, de métier, de secteurs d’activité pertinents à inscrire/ne pas inscrire à la LNI.
Axe 4 : Réaliser annuellement un état des lieux quantitatif et qualitatif du contenu des différentes listes
► Pourquoi ?
 Faire un point sur le contenu des trois types listes, les niveaux, les recouvrements de certifications, les évolutions, les positionnements des instances, etc.
 Réunir les indicateurs les plus pertinents pour évaluer de l’opportunité de maintenir l’inscription d’une certification à la/aux listes
 Afin de permettre à toutes les instances paritaires concernées de :
- de se forger une opinion sur la cohérence des différentes listes, et de prendre des décisions d’amendement pour en améliorer à l’avenir l’articulation
- de vérifier que leur liste est pertinente au vu du recours au CPF et de la faire évoluer en conséquence
 Alimenter le « filet de sécurité » :
- observer les certifications manquantes
- vérifier si elles mériteraient d’être inscrites à la LNI (en vérifiant les taux d’insertion, etc.). Télécharger le Rapport Articulation entre LNI et LRI.

Posté par pcassuto à 16:55 - - Permalien [#]
Tags :

Suppression des dispositions relatives à la déclaration fiscale des employeurs en matière de formation professionnelle

Décret n° 2015-600 du 2 juin 2015 portant suppression des dispositions réglementaires relatives à la déclaration fiscale des employeurs en matière de formation professionnelle
Au plus tard le 5 mai 2015, les entreprises de 10 salariés et plus ont rempli leur dernière déclaration "2483", appelée ainsi en référence au numéro de son formulaire Cerfa. Sa suppression était actée depuis l’adoption de la loi du 5 mars 2014, liée à la réforme du financement de la formation professionnelle.
Voir la fiche de la veille.

Posté par pcassuto à 16:43 - - Permalien [#]

Les salariés des structures de l'insertion par l'activité économique. Globalement satisfaits de leur passage par la structure

44 % des personnes embauchées dans les structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE) ont trouvé leur emploi par leurs propres moyens ou par le bouche à oreille. C’est particulièrement le cas pour celles recrutées par les associations intermédiaires (AI) et les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI), plus proches de l’emploi et donc moins en lien avec le service public de l’emploi. Les métiers proposés par les SIAE sont très varié
Voir la fiche de la veille.

Posté par pcassuto à 16:39 - - Permalien [#]