Centre Paul-Albert FévrierLes Journées de l’Antiquité se déroulent en Provence, en Languedoc-Roussillon et dans les Alpes maritimes. Elles reposent sur le bénévolat : chercheurs, universitaires et acteurs culturels font visiter les sites qu’ils fouillent, parlent de leurs recherches en cours, interviennent dans les universités , les associations, les lieux culturels. Un partenariat s’est créé avec les conseils régionaux, les conseils généraux, les directions régionales de la culture, les musées.
- Lancement des Journées 2015 ! Consultez le Programme
- Les Journées de l’Antiquité ont soutenu "Les États généraux de l’Antiquité" qui se sont déroulées le samedi 28 février 2015, à Paris. En savoir plus
Chaque année, plus de 100 manifestations sont proposées. En 2015, les Journées de l’Antiquité se dérouleront du mois de mars jusqu’à début octobre.

Les Journées de l’Antiquité sont coordonnées par des chercheurs du Centre Paul-Albert Février/CNRS/AMU : Pedro Duarte, Sylvain Brocquet, Julie Rocton,
et du Centre Camille Jullian/CNRS/AMU : Corinne Rousse.
Ils sont réunis au sein de l’association (AJA / Association pour les Journées de l’Antiquité).

CONTACTS
Présidence
 : Pedro Duarte pedro.duarte@univ-amu.frVice présidence : Corinne Rousse rousse@mmsh.univ-aix.frCommunication / Presse  : Patricia Zuntow pzuntow@mmsh.univ-aix.fr / Tél. 04 42 52 43 32

===) Téléchargez le Programme 2015

Attention : ce programme initial s’inscrit sur plusieurs mois il est donc susceptible de modifications, nous vous invitons à vous rapprocher des équipes organisatrices (signalées sur le programme pour chaque manifestation) pour vous assurer de la bonne tenue des manifestations, avant de vous déplacer. Pour les manifestations qui se déroulent à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, vous pouvez contactez : Pedro Duarte pedro.duarte@univ-amu.fr ou Patricia Zuntow pzuntow@mmsh.univ-aix.fr / Tél. 04 42 52 43 32
La programmation des Journées de l’Antiquité comprend des événements propres organisés par l’association ou le Centre Paul-Albert Février mais relaie également, des conférences et des rencontres organisées par des structures externes (laboratoires, musées, associations, mairie...). Les Journées de l’Antiquité ne sont donc pas responsables d’éventuels annulations ou reports de dernière minute. Néanmoins nous nous excusons pour les désagréments causés par le report de certains événements et nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.

Un peu d’histoire
Les Journées de l’Antiquité ont été créées en 1990 par les chercheurs Didier Pralon, Gilles Dorival, philologues (Centre Paul-Albert Février / CNRS|AMU) et Jean Guyon, archéologue (Centre Camille Julian / CNRS|AMU) aidés par des enseignants-chercheurs en sciences de l’Antiquité des Université d’Aix-en-Provence et de Montpellier.
Un double constat, et donc une double ambition ont motivé sa création : tout d’abord, l’intérêt évident manifesté par un large public pour le patrimoine extrêmement riche, antique en particulier, que recèlent les régions PACA et Languedoc Roussillon. D’autre part, le nombre important et la qualité remarquable des actions culturelles, le plus souvent bénévoles, organisées autour de ce patrimoine, par des acteurs très divers, appartenant à des milieux professionnels différents : des acteurs institutionnels comme les professeurs de l’enseignement secondaire, les conservateurs des musées, les chercheurs de l’université ; des acteurs non institutionnels au sein des nombreuses et très actives associations dont le but est de faire connaître le patrimoine.

Objectifs de ces rencontres autour de l’Antiquité
L’objectif que s’est donné l’association pour les Journées de l’Antiquité (AJA) a été de mettre en relation tous ces acteurs, de fédérer leurs activités, de faciliter leur tâche en mettant en commun informations et moyens
. Une préoccupation essentielle de l’association est le développement de liens aussi étroits que possible entre le monde des chercheurs et celui des associations et des professionnels de la culture, qui livrent un combat incessant pour la diffusion du savoir.
Une autre est l’ouverture la plus grande aux divers domaines que peut regrouper le mot "Antiquité"  : les membres de l’AJA l’entendent dans un sens très large, qu’il s’agisse de la chronologie qui, même si l’accent est mis sur l’Antiquité gréco-romaine, comprend toutes les périodes de l’histoire et de la préhistoire, des aires culturelles et géographiques (non seulement le bassin méditerranéen, mais aussi l’Inde, le Monde arabe, etc.), des disciplines et des approches (histoire, histoire de l’art, archéologie, littérature, anthropologie).

Missions de l’association
La mission principale de l’AJA est la diffusion des activités organisées autour du patrimoine et de l’histoire
, que celles-ci s’adressent au grand public, au public scolaire ou au public universitaire : visites de sites et de musées, expositions thématiques, colloques savants, conférences, ateliers, lectures poétiques, spectacles de musique, de danse, de théâtre.
L’AJA peut apporter une aide à une association ou une institution partenaire pour l’organisation d’une action, en l’accueillant dans les locaux de l’université, et sollicitant un conférencier, parfois en lui accordant une contribution financière.
Elle organise également elle-même des manifestations, en particulier des conférences ou des colloques dans le cadre universitaire, auxquels sont conviés ses membres et son public, en partenariat et avec le soutien du CNRS et de l’université d’Aix-marseille.

Moyens financiers
Les moyens dont dispose l’AJA sont constitués d’abord de la cotisation de ses quelques 300 membres
(elle s’élève à 15 euros, 20 euros pour les couples, 10 euros pour les étudiants), ensuite des subventions qu’elle obtient chaque année.
Le conseil général des Bouches-du-Rhône, le conseil général de la région PACA, par l’intermédiaire de son Agence du patrimoine de Marseille, les services archéologiques de la DRAC d’Aix-en-Provence, la Communauté urbaine du Pays d’Aix, font partie des donateurs réguliers.
Plusieurs associations partenaires, telles que l’Association d’enseignants de langues anciennes (Aix-en-Pce), l’ARELA, Connaissance hellénique, etc., lui apportent également une aide.
L’université d’Aix-Marseille joue depuis le début un rôle essentiel de soutien, tant logistique, puisqu’elle héberge le siège de l’association dans son département des Sciences de l’antiquité, que financier, par le moyen d’un "Bonus qualité recherche" attribué chaque année à ce département pour la réalisation des Journées de l’Antiquité.

ÉQUIPE :
AJA / Centre Paul-Albert Février / Centre Camille Jullian

- Direction / Organisation
===) Pedro Duarte - Maître de conférences - Chercheur au CPAF
pedro.duarte@univ-amu.fr===) Corinne Rousse - Maître de conférences - Chercheure au Centre Camille Jullian
rousse@mmsh.univ-aix.fr===) Sylvain Brocquet - Professeur des universités - Chercheur au CPAF sylvain.brocquet@orange.fr===) Julie Rocton - Doctorante au CPAF
julie.rocton@gmail.comCentre Paul-Albert Février / CNRS
- Presse / Communication
===) Patricia Zuntow - Communication et presse
pzuntow@mmsh.univ-aix.fr Tél. 04 42 52 43 32
Adresse postale : Association pour les Journées de l’Antiquité MMSH / Département des sciences de l’Antiquité BP 647 13094 Aix-en-Provence Cedex 2

Pour adhérer
Il vous suffit de compléter et d’envoyer le bulletin d’adhésion, ainsi qu’un chèque de 15 euros (ou 20 euros si vous adhérez en couple ou 5 si vous êtes étudiant), à l’association (l’adhésion permet de recevoir le programme, l’ensemble des informations, et de participer aux assemblées générales) :

- Téléchargez le bulletin d’adhésion : (page 2 du document)

PDF - 1.1 Mo. Voir l'article...