Le 12 mai, des conventions ont été signées avec des « ambassadeurs » de la réserve parmi lesquels la CPU, l’Ena, la Ligue de l’enseignement, les Cemea, les Francas, le Cnous et la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (Cdefi). Tous s’engagent à promouvoir la réserve citoyenne non seulement auprès de leurs membres, mais aussi auprès du grand public.
La CPU inscrit cette initiative à la fois dans le cadre des actions que les universités ont engagées après les attentats de janvier, renforcées lors de l’attentat contre l’université de Garissa, mais aussi dans le cadre de ses initiatives pour la promotion et la diffusion des travaux des universitaires permettant d’éclairer l’actualité, pour la facilitation des poursuites d’études en prison, pour le développement de l’engagement étudiant et le développement à grande échelle du service civique dans les Universités. Voir l'article...