AccueilLe 17 septembre 2014, l’OST a présenté à la commission recherche de la CPU les résultats d'un projet mené avec les établissements d’enseignement supérieur du projet IPERU sur la contribution des établissements d’enseignement supérieur au processus d’innovation.
L’OST a développé une nouvelle méthodologie qui permet de comptabiliser les brevets à partir des noms des inventeurs plutôt que par celui du déposant du brevet, et donc de mesurer plus précisément la dimension économique de l’activité des universités en complétant les indicateurs de brevets déposés par les universités elles-mêmes par des indicateurs de brevets inventés par les scientifiques de l’établissement. In fine, l'étude montre que l’activité inventive des établissements est presque trois fois plus importante que ne le laisse penser le décompte simple des brevets. Voir l'article...