Pour tenter d’enrayer la montée du  chômage, les instances européennes et nationales  encouragent le développement des politiques de l'emploi et de politiques sociales dites « intégrées » ou logique d’activation. Cette approche a été promue comme une nouvelle manière de traiter la question de l’emploi et le taux de chômage croissant. Elle a pour objectif de faciliter  l'insertion professionnelle des personnes les plus éloignées du marché de l'emploi. Elle implique une plus grande coopération des acteurs à l’échelon territorial ainsi qu’une individualisation des réponses apportées aux demandeurs d’emploi. Mais l’objectif escompté ne semble pas atteint pour l'instant. Voir l'article...