AERESLe HCERES, à la suite de l’AERES, organise en Arabie Saoudite des évaluations de programmes de formation ainsi que, sur un plan institutionnel, des missions d’évaluation et de prospective en matière de recherche et d’enseignement supérieur.
Depuis 2011, les évaluations de programmes de formation ont porté, à la demande de la King Saud University (Riyad), sur :

  • quatre formations de la faculté de langue et de traduction,
  • cinq formations de la faculté de tourisme et d’archéologie,
  • deux formations de la faculté de droit et science politique,
  • trois formations de la faculté de langue arabe.

En 2015, le Haut Conseil évaluera une licence et un master de droit de l’université Dar Al Uloom Soll (Riyad).
En matière institutionnelle, l’AERES a remporté en 2013 un appel d’offres international de la King Abdulaziz City for Science and Technology (KACST) afin d’organiser l’évaluation de la première phase du National Science, Technology and Innovation Plan (de 2007 à 2013). Dans le cadre d’un deuxième appel d’offres, cette évaluation a été prolongée en novembre 2014 par l’élaboration par l’AERES de recommandations en vue d’un plan d’actions pour la seconde phase du plan (2015-2020). Ces travaux, menés par deux groupes d’experts français et européens, ont été qualifiés par la KACST de « extraordinary and distinctive work ».
Enfin, une troisième étude est en cours sous l’égide du HCERES. Dans le cadre d’un partenariat avec ARAMCO (Aramco Overseas Company), elle porte sur l’état de l’enseignement post-secondaire et professionnel en Arabie saoudite et sur les enjeux de long terme – à l’horizon 2040 – en matière de politique éducative, au regard de différents scénarios d’évolution du marché de l’emploi saoudien.
Ces actions sont une des manifestations du rayonnement du HCERES sur la scène internationale. Voir l'article...