Portail de la fonction publique, retour à l'accueilUn guide pratique à l'usage des services de ressources humaines vient de paraître.
Télécharger le guide "L'apprentissage dans la fonction publique de l'État - 1.44 Mo.
L’apprentissage constitue un mode efficace d’insertion professionnelle, reconnu par la loi du 23 juillet 1987 comme filière de formation professionnelle au même titre que l’enseignement technologique secondaire et supérieur. Bien que la loi du 17 juillet 1992 ait permis au secteur public non industriel et non commercial d’accueillir des apprentis, ce mode de formation reste peu répandu au sein de la fonction publique.
La grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014, suivie des assises de l’apprentissage le 19 septembre 2014, a été l’occasion de définir un objectif de 500.000 jeunes en apprentissage en 2017, et de demander à l’ensemble de la fonction publique de contribuer à cet effort en fixant à la fonction publique d’État un objectif spécifique d’accueillir :
- 4.000 apprentis dès septembre 2015
- et 6.000 apprentis supplémentaires en septembre 2016, pour un effectif global porté à 10.000.
Le recours à l’apprentissage a longtemps été perçu comme un moyen d’accéder à des métiers peu développés dans les services de l’Etat et correspondant à des CAP (niveau V) ou des BEP (niveau V). Son déploiement dans de nouvelles filières de formation, et notamment au sein de l’enseignement supérieur, ouvre des perspectives nouvelles.
A ce jour, 3 354 formations sont ouvertes à l’apprentissage, pour tous les niveaux de diplômes - de I à V. Il est donc possible de recourir à l’apprentissage dans toutes les filières métier de la fonction publique de l’Etat.
Pour un jeune de 16 à 25 ans, le contrat d’apprentissage est incontestablement une chance, dans la mesure où il lui permet de suivre une formation sanctionnée par un diplôme et d’acquérir des compétences professionnelles par l’exercice d’un métier, ceci en percevant une rémunération.
Il est également une opportunité pour l’employeur public, puisqu’il offre l’occasion au service qui accueille le jeune de partager ses savoir-faire et au maître d’apprentissage en particulier, de développer ses compétences sur les champs de la pédagogie et de l’encadrement. Voir l'article...