ARESSuite à la loi sur les retraites, les étudiants-es peuvent demander, sous réserve du versement de cotisations, la prise en compte, par le régime général de sécurité sociale, des périodes de stages obligatoires en entreprise éligibles à gratification.
Ce qui ouvre droit à la validation d'un trimestre d'assurance : toute période de stage dont la durée au sein d'une même entreprise, administration, de tout autre organisme d'accueil est égale à 2 mois consécutifs ou, au cours d'une même année scolaire ou universitaire, à 2 mois consécutifs ou non.
La demande de validation doit être formulée à la caisse d'assurance vieillesse dans les deux ans suivant la date de la fin du stage.

Décret n° 2015-284 du 11 mars 2015. Voir l'article...